Oreilles tirées ou tapes dans le dos ? Chaque jeudi, le billet de Nicolas de Rouyn. Cette semaine, il se fait tout petit devant une idée

Sachons reconnaître une bonne idée quand elle passe. Carte sur table en est une, une qu’on aime. Pour deux raisons. D’abord, le prix. C’est une bonne idée de proposer de grands vins à prix coûtant dans les restaurants haut de gamme. Une habitude que nous avions perdue, merci, Duclot. Ce Duclot, c’est la famille Moueix, un grand (le plus grand ?) négociant de la place de Bordeaux. Il a passé un accord avec quelques-unes des belles tables de France (liste ci-dessous). Pas beaucoup, quinze seulement, les restaurants ont un peu de mal à faire un effort sur les marges. Loués soient ceux qui y consentent. La deuxième raison, c’est la remise en tête d’affiche des grands bordeaux. Convenons qu’ils le méritent et le choix proposé est là pour nous en convaincre (liste ci-dessous aussi).
Les professionnels ont eu la chance de goûter, à table, les vins qui participent à cet événement. De 65 euros à 890 euros, il y en a pour presque tous les budgets. Ce jour-là, dans ces circonstances, j’ai été épaté par les qualités de l’excellent branaire-ducru 2012, dans ses finesses, son élégance. Coup de chance, c’est le moins cher de la sélection. Bien sûr, il y a d’autres vins pour s’émouvoir. La maison Rothschild (Mouton) aligne une belle triplette à tous les étages de l’argent. D’autres encore valent tous les détours. Et il y a yquem 2015, le plaisir de boire le plus beau des sauternes à prix d’ami ou presque. En soi, c’est la meilleure des raisons d’en être. Carte sur Table fête son dixième anniversaire. Ensemble, célébrons.

Carte sur table
Du 15 mars au 15 avril
Pour d’évidentes raisons, il est habile de réserver avec un peu d’avance.
En profiter pour réserver la ou les bouteilles qui vous intéressent.

Les restaurants
PARIS
Le Tout-Paris, Le Cheval Blanc Paris (1er arr.)
Franchie (2e arr.)
Aux prés (6ème arr.)
La Compagnie des vins surnaturels (6ème arr.)
Coya (7e arr.)
Gaya (7e arr.)
Epicure au Bristol Paris (8e arr.)
La Pagode de Cos, La Réserve Paris (8e arr.)
Imperial Treasure (8e arr.)
L’Arôme (8e arr.)
Nomicos (8e arr.)
Pierre Sang in Oberkampf (11e arr.)

BORDEAUX
La Grand’vigne, Les Sources de Caudalie
Le 1925

MEGÈVE
Flocons de Sel

Les vins
Rive gauche

Domaine de Chevalier 2016, pessac-léognan blanc
Cru classé de Graves
110 euros

Château Smith-Haut-Lafitte 2010, pessac-léognan rouge
Cru classé de Graves
175 euros

Château Pape Clément 2019, pessac-léognan blanc
Cru classé de Graves
135 euros

Château La Mission Haut-Brion, La Chapelle de la Mission 2010, pessac-léognan rouge
Cru classé de Graves
190 euros

Château Giscours 2006, margaux
3e cru classé
160 euros (en magnum)

Château Branaire-Ducru 2012, saint-julien
4e cru classé
65 euros

Château Cos d’Estournel 2008, saint-estèphe
2e cru classé
185 euros

Château d’Armailhac 2009, pauillac
5e cru classé
85 euros

Château Clerc-Milon 2014, pauillac
5e cru classé
130 euros

Château Mouton-Rothschild 2006, pauillac
1e cru classé
700 euros

Château Lafite-Rothschild 1999, pauillac
1e cru classé
890 euros

Sauternais
Château d’Yquem 2015, sauternes
1e cru classé supérieur
390 euros

Rive droite
Château L’Évangile 2012, pomerol
195 euros

Château Pavie-Macquin 2014, saint-émilion grand cru
1e grand cru classé
75 euros

Château Cheval Blanc 2006, saint-émilion grand cru
1e grand cru classé A
690 euros

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.