1,3 milliard d’euros, 16,2 millions de bouteilles vendues • Chic & British • Le mot de la semaine • Le généreux coup de pouce d’AdVini • Le charme levantin au bout des lèvres • Chaque jour du nouveau, en voici cinq

Dans le vignoble


1,3 milliard d’euros, 16,2 millions de bouteilles vendues

C’est le chiffre d’affaires enregistré en 2021 par les grands crus de Bordeaux. Il dépasse ainsi celui record de l’année 2019 (1,1 milliard) et de l’année 2012 (1,2 milliard d’euros). À l’export, la Chine continentale, Hong-Kong et Macao confirment leurs positions privilégiées et constituent toujours la première destination des grands crus de Bordeaux avec 30 % des ventes. Les Etats-Unis occupent la deuxième place avec 15 % de parts de marché. La troisième place revient au Royaume-Uni avec 14,5 %. L’Union des grands crus de Bordeaux espère battre ce nouveau record grâce à la mise en vente de la récolte 2019.
Plus d’informations sur ugcb.net

Chic & British

Le château Malartic-Lagravière ouvre ses portes le temps d’un pique-nique. Au cœur de ce grand cru classé et au milieu de ses jardins, le cru propose un moment british avec visite des installations, suivie d’un déjeuner sur l’herbe. Salons de jardin, chaises longues et couvertures, avec des canotiers sont mis à votre disposition. Menu typiquement anglais préparé par le chef. Il est accompagné de deux vins des vignobles Malartic (un rouge et un blanc). Premier rendez-vous le 27 mai.
Pique-nique « Chic & British », 68 euros par personne, réservations sur malartic-lagraviere.com

Rare Champagne – © Marco Strullu

Le mot de la semaine

« Régis Camus nous laisse en héritage quelques millésimes absolument grandioses de Rare Champagne, que nous révélerons au fur et à mesure lorsqu’ils seront prêts à être dégustés. Patience. L’âme de Régis Camus, définitivement ancrée dans l’ADN de Rare Champagne veille pour de nombreuses années encore », précise Damien Lafaurie, président de la division vins et champagne du groupe EPI. Ce chef de cave iconique a quitté ses fonctions cette semaine après 26 ans de carrière au sein des maisons Piper-Heidsieck, Charles Heidsieck et Rare Champagne.
Retrouvez l’article complet dans En Magnum#27, en kiosque ce vendredi 25 mars.

Dans le verre


Le généreux coup de pouce d’AdVini

La sixième édition du Concours Vignerons et Terroirs d’Avenir organisé par AdVini, l’Institut Agro Montpellier et l’Institut Agro Fondation s’est clôturée le mercredi 16 mars. Sur les six projets d’installation vigneronne sélectionnés par les organisateurs du concours, David Michelis du Domaine Reniteo, vigneron à Ambierle (42) en Côte-Roannaise remporte le premier prix assorti d’une dotation de 50 000 euros pour lui permettre de financer son projet d’installation.
Le second prix et la dotation de 20 000 euros ont été attribués à Konrad Pixner du domaine de L’Accent installé à Arboras sur les Terrasses du Larzac (34).
Le jury, composé de professionnels de la filière vin, a également décerné un prix spécial à Justine Wittner du domaine de La Rouge Jouvence (Drôme provençale).
Plus d’informations sur advini.com

Le charme levantin au bout des lèvres

Nos lecteurs savent tout le bien que nous pensons de cette propriété libanaise installée sur le village de Kefraya. En quelques années, elle est devenue la référence des vins de la plaine de la Bekaa. Avec son nez frais, épicé avec des fruits rouges et noirs mûrs, sa bouche charnue, plus sur la gourmandise que sur la puissance, cet arcanes 2017 est un vin de plaisir par excellence, équilibré, complet, avec un vrai caractère de terroir.
Note Bettane+Desseauve : 91/100
Château Kefraya, Les Arcanes 2017, Liban, 16,70 euros sur cavisteduliban.fr

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.