En blanc comme en rouge, l’appellation la plus proche de l’agglomération bordelaise a réussi son millésime 2021, présentant des vins aboutis qui ne perdent rien de leur équilibre naturel et de leur buvabilité. Quelques belles réussites parmi les rouges

Château Bouscaut
Joli nez floral et poivré, texture souple, beaucoup de fraîcheur et de délicatesse aromatique, sur un tannin plus séducteur que dans le type plus classique et répandu de l’appellation. Fin de bouche sur la fraise, fort agréable.
92

Château Brown
Grand raffinement des arômes à la fois fruités, floraux et fumés, texture tendre et charnue, tannins soyeux et frais, belle allonge. Beaucoup de délicatesse tout en ayant de la présence.
90-91

Château Carbonnieux
Beau nez de myrtille, corps dense, tannin noble. Il continue sur la lancée du 2020 dans une expression classique de son appellation. Les vrais amateurs de Bordeaux apprécieront, aussi pour son prix sans doute raisonnable.
94-95

Domaine de Chevalier
L’une des grandes réussites de l’appellation, avec de toute évidence des cabernets qui sont allés loin en maturité de raisin. Énergie, finesse aromatique, noblesse du tannin et du boisé. Tous les échantillons dégustés son parfaitement tirés.
95-96

Château de France
Belle intensité aromatique, fruit délicat, notes florales et minérales, jolie matière en bouche, des tannins charmeurs, de la rondeur et un bon équilibre sur la fraîcheur. Équilibré et subtil.
90-91

Château de Rochemorin
Subtils arômes de fruits rouges mûrs et de fleurs suaves, bouche franche, avec une belle chair, des tannins ciselés et une bonne allonge sur la fraîcheur. Élégant et bien fait.
89-90

Château de Rouillac
Nez plein de personnalité, offrant un fruit croquant, de jolies notes florales et minérales, bouche tendre, raffinée, avec des tannins soyeux, des arômes purs et une jolie persistance. Harmonieux et raffiné.
92

Château Haut-Bailly
Corps et texture impeccables. À ce stade, le développement aromatique est en retrait. Il faudrait idéalement carafer les échantillons deux ou trois heures à l’avance. Le vin n’était présenté qu’au château, ce qui a limité notre expérience.
94-95

Château Haut-Bergey
Nez de belle intensité, fruits noirs mûrs, cuir, notes fumées, toastées, belle bouche veloutée et charnue, avec du gras, des tannins maîtrisés, de l’énergie et une belle allonge. Equilibré et savoureux, beaucoup de personnalité.
91-92

Château Haut-Brion
Forte couleur, nez puissant, précis, bien formé, plus sur le réglisse et la fleur que sur les fruits noirs ou rouge, pas aussi monumental de corps que dans les millésimes précédents mais structuré, long, racé. Finalement très classique de son terroir. Belle complémentarité des cabernets et du merlot. Grande longévité probable.
96-97

Château La Garde
Le plus complet des crus non classés dégustés. Grand nez de fruits noirs, matière riche pour le millésime, individualité de caractère marquée, sur les fruits noirs, beau boisé. Ensemble digne d’être recherché.
93-94

Château La Louvière
Grand raffinement aromatique pour le nez, fruit précis, notes florales et minérales, idem pour la bouche, texture ample, de la structure, de l’énergie et une belle longueur. Tendu et équilibré.
91

Château La Mission Haut-Brion
Texture un peu plus souple et veloutée dans son toucher de bouche que Haut-Brion. Long et doté de tannins d’un raffinement sans égal, avec une prise de bois exemplaire. Il ira loin.
95

Château Larrivet Haut-Brion
Nez de bonne intensité et plein de personnalité, fruits noirs, fumée, cèdre, bouche de belle densité, avec des tannins soyeux et une bonne allonge. Tout en élégance. Séduisant.
92-93

Château Latour-Martillac
Beau raisin mûr, ensemble net, précis, bien constitué, vinifié avec le sens du respect de son origine, expressif, c’est ce qu’on attend d’un beau Léognan.
93-94

Château Léognan
Nez de belle expression, résineux, fruits noirs, montrant aussi une jolie minéralité, bouche tramée avec une extraction douce et de la fraîcheur en finale. Bien fait.
89-90

Château Lespault-Martillac
Nez expressif sur les fruits noirs, le silex, les fleurs suaves. On retrouve ces arômes dans une bouche fondante, énergique et équilibrée. Bien fait et élégant.
90

Château Malartic-Lagravière
Très net au nez et en bouche, sur le cèdre et les notes classiques de cabernet-sauvignon, avec une vigueur quelque peu contenue dans les échantillons présentés.
94-95

Château Mancèdre
Nez exubérant tout en restant élégant, fruits rouges mûrs, prune et violette, bouche tout aussi aromatique, de la rondeur, des tannins fins, du charme et une bonne suite. Agréable, assez flatteur et harmonieux.
89-90

Château Olivier
Un vin plutôt tendre pour le secteur de Léognan, fruité, assez souple, au boisé noblement aromatique, non asséchant et sans lourdeur. Bien vinifié, équilibré mais sans afficher pour le moment son meilleur niveau de complexité.
91-92

Château Pape Clément
Tous les échantillons confirment la réussite du cru, en particulier le grain de sa chair, large et généreuse, et son charme aromatique où commence à pointer le fumé.
95-96

Château Picque Caillou
Belle complexité aromatique mixant fruit, fleurs et grande minéralité, bouche montrant une belle attaque, des tannins bien présents et une finale salivante. Energique et raffiné.
90-91

Château Smith Haut-Lafitte
Il ne se dégustait qu’au château. Les échantillons parfaitement tirés rendaient justice au cru, noblement aromatique, crémeux dans sa texture, déjà bien ouvert, complexe et satisfaisant.
95-96

Clos Marsalette
Nez puissant, fruits rouges, bois fumé, rose ancienne, bouche veloutée et vigoureuse, aromatique avec des tannins francs et une bonne suite. De la présence. Tonique.
90

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.