En Magnum

La maison de cognac fait don de ses chênes pour la cathédrale

« S’engager pour la sauvegarde du patrimoine culturel en s’appuyant sur notre patrimoine naturel est un magnifique symbole », souligne Laurent Boillot, président de Hennessy. La maison de cognac participe à la reconstruction de Notre-Dame de Paris en offrant 36 chênes centenaires à l’établissement public « Rebâtir Notre-Dame de Paris ». Les arbres, issus du domaine de la maison, ont été choisis et préparés par les experts forestiers et les bûcherons de sa filière forêt-bois. Ils sont destinés à la reconstitution de la flèche effondrée qui en nécessite 1 200. Dessinée par l’architecte Viollet-le-Duc en 1859, elle sera reconstruite à l’identique.

Depuis les années 1970, Hennessy est gestionnaire de 538 hectares de forêts dans l’Allier, précisément dans les Bois de Celle et de Bagnolet. Engagée à titre de mécène auprès de l’Office national des forêts (ONF), la maison garantit aussi la gestion durable d’une forêt historique pour le cognac, celle de la Braconne en Charente. Depuis 2020, avec l’appui de Reforest’Action, Hennessy contribue la restauration de 50 000 hectares de forêts – l’objectif d’ici 2030 – en Asie, en Afrique et aux Etats-Unis.

La maison souhaite aussi planter 35 000 chênes au cours des cinq prochaines années. Un engagement environnemental que l’on retrouve aussi au sein de son vignoble, puisque Hennessy promeut la biodiversité avec un programme d’agroforesterie (NDLR, mode d’exploitation agricole qui associe la plantation d’arbre pour assurer la préservation et le renouvellement des ressources naturelles). Des haies sont plantées sur 40 hectares pour assurer un écosystème plus durable.

Quitter la version mobile