Mes magnums (31). Un grand, un très grand champagne rosé

Comment présenter une sélection de beaux magnums de champagne sans l’une ou l’autre des cuvées de la maison Jacquesson ? Les deux frères Chiquet qui s’y partagent le travail semblent touchés par une sorte de grâce qui leur confèrent ce talent de ne jamais faire d’erreur. Ni dans la bouteille, ni dans la façon d’en assurer sa gloire. C’est très fort.

Mes magnums (86) : Cuvée prestige + magnum, tout y est

La cuvée de prestige de la plus grande réunion de coopératives de France est forcément un passage intéressant. Surtout dans ce millésime.

Riedel lance de nouveaux verres qui font envie, mais.

La grande maison Riedel lance Superleggero, une nouvelle gamme de verres qu’on veut croire super légers, donc. Superleggero fait référence aux carrossiers italiens des années 60, dont Touring, c’est déjà assez chic. L’intention est claire,...

Mes magnums (74) : le pinot noir d’Alsace quand il donne des leçons à...

Mes magnums (74) Le pinot noir d'Alsace quand il donne des leçons à tout le monde

Cet extra-brut est d’une grande douceur

Brimoncourt, la nouvelle maison de Champagne apparue l’an dernier, ajoute une quatrième cuvée à son brut, son blanc de blancs, son rosé. Un extra-brut. Pour les nouveaux lecteurs, précisons qu’il s’agit d’un champagne blanc...

Mes magnums (63), un barsac ou rien

Barsac est le seul village qui a droit à une distinction au sein de l’appellation sauternes. Là, Climens partage avec Coutet l’autorité d’un statut immense. En général, les barsacs sont moins opulents que les sauternes, mais plus frais. Dans cette rhétorique, Climens produit des vins de premier plan et un second, Les Cyprès de Climens, d’une modernité ébouriffante.

La lumière des grands liquoreux de Bordeaux

Pourquoi lui Il est très agaçant d’assister au lent déclin des appellations sauternes et barsac lors même que personne ne baisse les bras ou ne laisse flotter les rubans. Non, les producteurs se battent contre tout pour imposer leurs vins d’or. Et rien ne leur est épargné, de l’administration à la Sncf, de l’incurie des marchés à celle des influenceurs. Bref, bravo et merci de produire encore encore de tels prodiges.

Mes magnums (19) un champagne bio

Champagne Fleury, blanc de noirs brut Ce qu’il fait là Là-bas, dans l’Aube, sur la côte des Bar, on n’a pas attendu les effets de manche des gourous du naturel pour cultiver la vigne en...

Mouton-Rothschild, l’étiquette 2018

C’est de saison. Chaque année, à pareille époque, arrive la nouvelle étiquette de Mouton-Rothschild, le premier de Pauillac, l’un des trois, qui tient la corde ces années-ci.

Le champagne pour fêter quelque chose

Plus qu’une marque, Billecart-Salmon est un phénomène, une sorte de spécialiste du bien-joué. Mondialement connue pour son rosé, la maison tourne les deux siècles et fête ce bicentenaire avec ces magnums étiquetés « 200 ». 1 818 exemplaires ont été tirés pour rappeler l’année de la fondation de la maison.

Voyage au cœur des Primeurs : épisode 1, Pomerol

Après le confinement, Michel Bettane, Thierry Desseauve, Denis Hervier et Louis-Victor Charvet ont pu aller à Bordeaux pour déguster les Primeurs 2019. Chaque jour, ils vous donnent leurs impressions et leurs coups de cœur. Épisode 1 : Pomerol.