Primeurs 2014, la liste de mes envies (chapitre 1)

Cette année, on est tranquille. Pas de site-voyou pour nous faire craindre le pire. Pour autant, pas sûr que je fasse mes courses uniquement dans le classement de 1855 (au fait, c’est protégé ce...

Mes magnums (66), au bonheur d’un grand gigondas

Pourquoi lui ? Parce que gigondas. Toutes les appellations qui tournent autour des dentelles de Montmirail valent le détour. Des paysages pareils ne peuvent pas décevoir dans le verre. Avant, peut-être. Maintenant, c’est très bon.

Pédesclaux, Pauillac, Lorenzetti et Wilmotte (sont dans un chai)

Comme promis, voici les photos du nouveau chai de Château Pédesclaux, cru classé 1855 de Pauillac. Cette acquisition récente de Jacky Lorenzetti a enfin les moyens de retrouver sa grandeur passée. En attendant, il...

Down by the Russian River

Pour découvrir les vignes du nord de la Californie, on laisse San Francisco dans le sillage. Mais les grands mythes enchanteurs de l’Amérique nous rattrapent toujours. Du soleil le plus éclatante au brouillard le...

Mes magnums (19) un champagne bio

Champagne Fleury, blanc de noirs brut Ce qu’il fait là Là-bas, dans l’Aube, sur la côte des Bar, on n’a pas attendu les effets de manche des gourous du naturel pour cultiver la vigne en...

Mes magnums (49), un joli blanc pas bien cher

Un vin blanc, oui. Depuis que les rosés ont dépassé les blancs dans les verres des Français, j’ai plus de sympathie pour les blancs. Sauvons les blancs, donc. J’ajoute que les blancs de Pessac-Léognan sont sur le podium des grands blancs français, podium que je laisse à chaque lecteur le soin de constituer sous réserve qu’il y ait un pessac-léognan dessus. Des blancs, même à Pessac, on en fait peu. À La Solitude, pas plus de huit hectares lui sont consacrés. C’est 25 pour les rouges.

Cet hermitage est le vin le plus cher du monde

Voilà ce que nous dit la maison iDealwine qui s’y connaît en ventes aux enchères : « Le classement mi-annuel 2016 marque un changement de taille dans le marché des enchères de vin : une...

Mouton en chef de la meute

C’était Lafite, c’est Mouton. Celui-ci, après l’autre, prend les commandes de la locomotive bordelaise à l’assaut de l’Empire du milliard. Par le biais d’une vente aux enchères dédiée à Mouton-Rothschild, Sotheby’s a prouvé de façon...

Riedel lance de nouveaux verres qui font envie, mais.

La grande maison Riedel lance Superleggero, une nouvelle gamme de verres qu’on veut croire super légers, donc. Superleggero fait référence aux carrossiers italiens des années 60, dont Touring, c’est déjà assez chic. L’intention est claire,...

« La caresse de Cristal, c’est le chant de la terre »

Jean-Baptiste Lécaillon est un sorcier de la vinification. Il est l’âme des champagnes Roederer et de quelques autres productions d’exception et du même groupe. Un homme indispensable à son métier et à nous, les amateurs