Un rosé de Provence pour énerver les snobs

Peyrassol est un endroit unique au monde. Mille hectares de sauvagerie pour une centaine d’hectares de vignes. Vous la voyez, la bio-diversité, ses pins, ses garrigues, ses sangliers ? Le tout à quelques kilomètres des spots les plus courus de la Côte d’Azur. Pour compléter le tableau, c’est aussi un parc d’art contemporain qui rassemble une statuaire hors norme.

Pendant que j'y pense #27

Des vins. Du blanc, du rouge, des bulles et d’admirables douceurs. Des bons, un pas bon. Un choix. Une caisse de huit. Oui, ça change. Ruinart 2000, EN MAGNUM Il a quatorze ans, ce champagne. C’est...

Retour à Calon

C’est la seconde fois que j’y vais. Tout a changé. Ou va changer. Engins de chantier, fenêtres percées, poussière sur les chaussures. L’admirable chartreuse n’est qu’un vaste chantier, elle n’est pas au bout de ses peines. Je me souviens y avoir bu du champagne dans une coupe avec madame Gasqueton, une fois, une seule fois, dans ce salon, les tapisseries d’Aubusson, les marqueteries des tables de bridge, les motifs usés des tapis (toute l’histoire est ici, clic).

J’aime de plus en plus le champagne rosé,pas vous ?

Dans cette atmosphère de fin d’un monde, il y eut hier ce beau déjeuner chez Ledoyen, grand restaurant tout relooké dans ses nouveaux habits taillés par Alleno, sorte de Karl Lagerfeld du mondogastro. Moët &...

Du Perrier dans mon sauternes. Pardon ?

Le drame de la communication, c’est qu’avec un accès internet n’importe qui vient polluer ta boîte mail avec la première idée stupide qui lui passe par la tête. C’est éprouvant. La dernière « idée »...

Mes magnums (31). Un grand, un très grand champagne rosé

Comment présenter une sélection de beaux magnums de champagne sans l’une ou l’autre des cuvées de la maison Jacquesson ? Les deux frères Chiquet qui s’y partagent le travail semblent touchés par une sorte de grâce qui leur confèrent ce talent de ne jamais faire d’erreur. Ni dans la bouteille, ni dans la façon d’en assurer sa gloire. C’est très fort.

Le retour des grands crémants

J’adore les crémants de cette maison depuis longtemps. Chaque fois que je tire un bouchon, le plaisir est là avec son cortège de bulles, sa bouche fraîche, ses qualités apéritives. Un vin qui donne faim, oui, ça existe.

Rayne-Vigneau (à Sauternes) est vendu

On l’apprend à l’instant (non, on a le droit de vous le dire à l’instant, en fait), la société CA Grands crus, filiale du Crédit agricole, a cédé son château Rayne-Vigneau, premier cru classé...

Les postillons de Périco Légasse

Voilà que Légasse, armé de ces poncifs habituels et de ses jeux de mots éculés, s’attaque au Grand Tasting. On se demande ce qui lui prend, son quart d’heure warholien dure encore (merci, Natacha)...

« À Bordeaux, nombre de propriétaires sont atteints de myopie économique »

Magrez et Bizeul. Une traversée lucide de l’état du vignoble et du métier de vigneron, des réponses proposées par deux acteurs du vignoble français, un tracé de l’avenir s'esquisse. Bernard Magrez rencontre Hervé Bizeul...

Ils sont les génies de demain

Le génie du vin n’attend pas le nombre des années et les jeunes gens cités ci-dessous ont même déjà un peu d’avance. Eux aussi contribuent à faire de la civilisation du vin une civilisation vivante, en plus d’avoir impressionné le Nouveau Bettane+Desseauve 2022 qui applaudit cette performance. Voici notre palmarès des génies de demain, en version longue et en images