Par Stephen Carrier, directeur.

« Lundi dernier, nous avons terminé de vendanger nos blancs 2012 ! Nous avions débuté le 6 septembre pour
deux jours dans les sauvignons de Haut-Gardère et poursuivi les 12 et 13 septembre sur les parcelles Ferbos
et La Dispute. Les sémillons et la fin des sauvignons ont été récoltés les 19, 20 et 24 septembre. La première impression est bonne, d’un point de vue qualitatif, mais également quantitatif. Ces vendanges se sont déroulées
de manière idéale grâce à une météo que je qualifierais de parfaite. Les températures élevées de septembre ont été contrebalancées par des nuits fraîches, très propices au développement aromatique. Nos sauvignons sont comme je les aime, “crispy” avec une belle fraîcheur. Nous utilisons depuis deux ans maintenant des barriques en chêne mais aussi en acacia. Ceci dans le but de s’adapter au mieux aux caractéristiques du millésime. L’idée est de préserver au maximum leur fraîcheur tout en leur permettant de bénéficier de l’apport de la barrique au cours de
la fermentation et de l’élevage. Nos sémillons sont riches avec des degrés qui varient de 12°8 à 13°5 et sont quant
à eux intégralement fermentés en barrique de chêne. Ils apportent densité et gras dans l’assemblage final de Fieuzal et constituent la majeure partie de celui de L’Abeille de Fieuzal. Nous avons également isolé deux qualités de presse selon un procédé très particulier. Sauf exception, les lots de presse vont effectuer leur fermentation en petites cuves inox afin de les préserver d’une trop forte oxydation que pourrait apporter la barrique. Nous réfléchissons désormais à la récolte des raisins rouges. Comme chaque semaine, aux côtés d’Hubert de Boüard, notre œnologue consultant, d’Anne, notre maître de chai, et de Christophe, notre chef de culture, nous allons marcher dans le vignoble afin de décider de la date propice de la récolte de nos merlots, dans un premier temps. Les quelques “millimètres” de pluie tombés très récemment vont faire un bien fou à nos fruits. D’autant plus
qu’à ce jour, les prévisions semblent positives pour les jours qui viennent. Quel bonheur d’être à Bordeaux en septembre et octobre…»

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.