La spécificité et la variété des vins de Loire tiennent au climat et à la nature des sols de ce territoire que se
partagent cinq cépages principaux : sauvignon blanc, chenin, cabernet franc, gamay (Touraine) et pinot noir.
Pour les découvrir, il suffit d’emprunter – comme on le fait pour les châteaux de la région – la route touristique
des vignobles
au long de laquelle de nombreux producteurs* ouvrent les portes de leurs caves au public, pour
une dégustation, ou pour de plus long séjours, comme un stage d’œnologie. On peut aussi profiter de cette semaine consacrée au goût pour découvrir ces vins à table, en accord avec les bonheurs gastronomiques que la région offrent aux amateurs, gibiers de Sologne, géline ou agneau de Touraine, rillons et rillettes de Tours, andouille de Jargeau, sandre, brochet, anguille, poires tapées de Touraine, tarte Tatin, pithiviers, etc. Enfin, à ceux qui n’ont pas eu l’occasion de s’y rendre cet été, on rappelle qu’il reste quelques jours pour aller visiter l’exposition que le château royal de Blois consacre à l’alimentation à la cour de France durant la Renaissance, une première sur ce thème, conçue en écho au classement du repas gastronomique français au patrimoine mondial de l’Unesco.


* 320 domaines viticoles se sont engagés dans une démarche qualité d’accueil en cave. Signataires de la charte
du vignoble de Loire, ils s’engagent à respecter plusieurs points : faciliter l’accès à leur exploitation, être ouverts à horaires fixes, accueillir le public dans un lieu aménagé, offrir une dégustation commentée et pédagogique, remettre une documentation, afficher les tarifs et prestations, proposer la vente à l’unité et enfin, accepter les démarches d’évaluation et de contrôle qualité de ces engagements.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.