C’est l’heure du bilan pour le Grand Tasting. Cette 7e édition fut, une nouvelle fois, un grand succès. La foule, nombreuse, a circulé autour des 350 stands et exposants présents. De grands moments ont accompagné ce festival des meilleurs vins. Le Master Class “Le génie du vin” résume la hauteur et le prestige de l’événement. Les Crus présentés :
– Domaine Bouchard Père et Fils, chevalier montrachet grand cru, 1998
– Chanson Père et Fils, beaune 1er cru, Clos des Fèves, 2009
– Vega Sicilia, Unico, ribera del duero, 1994
– Domaine du Clos Naudin, vouvray, 1989
– Château Palmer, margaux, 1989
– Krug, Clos du Mesnil, 2000
– E.Guigal, côte-rôtie, La Turque, 2005
– Château de Pibarnon, bandol, 1998
Les chanceux ont passé un moment inoubliable.

Le Grand tasting, c’est aussi l’occasion pour les jeunes de découvrir toutes sortes de vins, des plus prestigieux aux parfaits inconnus sans oublier les étrangers, et d’écouter les producteurs.
Michel Bettane, co-organisateur du salon, a remarqué l’engouement de cette nouvelle génération pour le vin et la dégustation.


Victime de son succès, le salon connaît une réputation internationale. Grâce à internet et aux réseaux sociaux en particulier, de nombreux Chinois, professionnels ou particuliers, sont venus découvrir le Grand Tasting Paris, après celui de Hong-Kong en octobre dernier.


Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis d’accord avec le coup de gueule de Michel Bettane. J’ai apprécié le travail énorme réalisé notamment par Caroline Frey pour défendre la colline de l’Hermitage.
    Les vins fins font partie de notre héritage et de notre patrimoine national. Ils sont inscrits dans nos veines, tout comme la gastronomie. A l’heure où la consommation de vin régresse en France au profit de vins de meilleure qualité (104 litres par habitant en 1975 et 46 litres en 2010), il est temps de changer le discours et de mettre en place une véritable politique pour favoriser l’accès au plus grand nombre à ces trésors nationaux. Cela devrait commencer par un éveil sur les senteurs et les arômes dès le plus jeune âge, etc.
    Bravo au groupe Bettane et Desseauve pour leur initiative et leur prise de position.

  2. Je suis en partie d’accord avec les propos de M. Bettane. Je mettrais tout de même un bémol.

    Notamment concernant le stand de Cognac sur ce salon même (salon dont je suis assidu et dont je salue la qualité et la constante évolution positive).

    L’année dernière, j’y étais passé en fin de journée espérant déguster un bon vieux Cognac pour terminer une journée bien remplie (et achever des papilles à l’agonie). Pas question : le cognac, malgré les jolies bouteilles de vieux crus et de grandes marques assurant le décors au fond du stand, est ici promu comme boisson apéritive à cocktails. Paraît qu’il faut ça pour toucher la clientèle jeune et branchouille. Donc, vous ne pouvez pas déguster un bon Cognac, mais vous pouvez vous arsouiller à coup de cocktails improbables visant la consommation “récréative” en boîte de nuits.

    Cette année ? Visiblement la même chose vu ce que j’ai observé pendant le long temps que j’ai passé à déguster les bons vins présentés sur les stands faisant face au stand Cognac.

    Alors, s’il vous plaît, un peu de cohérence. Je ne veux pas me faire intégriste et je n’ai rien contre le fait que les producteurs de Cognac cherchent de nouveaux débouchés et de nouveaux modes de consommation. Mais qu’on ne fasse pas de leçons sur la culture, l’art de vivre et les traditions quand on accepte que sur son salon soit dévoyé un des meilleurs produits du terroir français vers un produit marketing pour arsouilles de soirées estudiantines.

  3. Cher Michel

    Oh combien tu as raison .
    Le potentiel de femmes et d’hommes qui ” vivent ” leur vin avec leur trippes et sang est énorme dans nos terroirs Français uniques ,et nos politiques sont aveugles. .
    Avec Thierry et votre équipe vous nous ouvrez et donnez la possibilités d’ouvrir le Monde du
    Vin à tout le monde.
    Chapeau à tout Bettane & Desseauve

  4. Michel … Président !!!

    De toute façon, tu le sais, nous n’avons rien a attendre des politiques!

    Si ce n’est de nouvelles taxes et interdictions.

    Bravo et transmet mes felicitations egalement à Thierry.

  5. A Michel Bettane

    Voici une analyse et des paroles pleines de bon sens, en cette période des voeux puisse ce petit coup de gueule être entendu par des hommes inspirés.
    Je ne vous connais pas personnellement je vous lis depuis de nombreuses année, mais merci pour votre engagement.

    Schmitt Jean Paul

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.