Le 27 novembre dernier, Christophe Schmitt, sous-chef du Diane, restaurant étoilé de l’Hôtel Fouquet’s Barrière, remportait le Prix Culinaire International Pierre Taittinger, après une finale qui exigeait que soit servies, en deux pièces pour six personnes, deux dorades royales farcies accompagnées d’une sauce ou d’un jus au choix, servi(e) dans une saucière, et de deux garnitures libres. Les six candidats avaient découvert ce thème 2012 la veille du concours. La deuxième partie de l’épreuve, quant à elle, avait été dévoilée quelques semaines avant et consistait en une réinterprétation de la soupe de poisson. C’est donc Christophe Schmitt qui a su le mieux convaincre le jury de professionnels que présidait le triplement étoilé Gilles Goujon, élu Chef de l’Année 2012. Ce dernier s’est déclaré impressionné « par le très haut niveau des compétiteurs», précisant que le jeune vainqueur de 29 ans pouvait sérieusement envisager le concours de Meilleur Ouvrier de France. Réputé pour sa rigueur, le Prix Culinaire International Pierre Taittinger a été créé en 1967 en hommage au fondateur de la Maison (on retrouvera tous les lauréats ici). Organisé par des professionnels, il récompense les chefs qui savent concilier créativité et règles classiques de la gastronomie. Très ému par sa victoire, « aboutissement de plusieurs années de travail et expression de la passion qui m’anime », Christophe Schmitt a pu la célébrer lundi dernier lors du déjeuner organisé en son honneur par la Maison de Champagne. Comme on peut le constater sur la photo ci-dessus, le Prix Taittinger 2012 lui a été officiellement remis par Pierre-Emmanuel Taittinger et Fabrice Moizan, respectivement président de Taittinger et directeur de l’hôtel Fouquet’s Barrière.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.