L’agence événementielle Vinomédia pointe dans son édito la morosité du climat économique pour faire une démonstration plutôt positive. Il y a baisse, mais pas encore baisse. En effet si les salons consacrés au vin ont connu une diminution sensible de leur fréquentation, les achats s’y maintiennent à un bon niveau. L’explication ? En temps de crise, le flâneur ne vient plus faire ici ou là quelques achats dits de « plaisir » tout en passant un bon moment. L’acheteur de vin, lui, celui qui vient dans un salon ou une cave exprès, reste fidèle.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.