Avec ce merveilleux angélisme attribué le plus souvent aux enfants, la gouvernance de 1855 (.com, oui) annonce une deuxième année consécutive bénéficiaire. Bref, ça marche très bien pour ces jeunes gens qui ont complètement dévalué la célèbre expression américaine « take the money and run ».
Eux, ils ne courent pas, ils restent. Avec un bon sourire, absents de la réalité qui les entoure, de la somme de mauvaises ondes qu’ils cristallisent sur leurs noms, des procès qu’ils perdent en rafale, des dégâts collatéraux infligés au e-commerce du vin, de l’image désastreuse qu’ils imposent aux châteaux bordelais.
Un côté pas concerné qui est proprement ahurissant. Pour commenter leurs résultats, ils se félicitent de constater lire la suite…

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.