Ce mercredi, à quelques jours du départ de la 44e Solitaire du Figaro – Eric Bompard Cachemire, qui sera donné de Bordeaux le 2 juin, c’est en tant qu’ex-skipper de la Solitaire que Yannick Evenou recevra les coureurs de l’édition 2013 au château Clément-Pichon, cru bourgeois du Haut-Médoc qu’il dirige depuis 2009. Pour ce passionné de voile et de vin, ce sera l’occasion d’évoquer son expérience de « figariste », en 1994 et 1995. Il réussissait alors à se frotter aux skippers de haut niveau à bord d’un bateau baptisé avec humour « Loi et Vin ». Lors de chacune de ces éditions, Yannick Evenou s’est classé en milieu de tableau, une jolie performance pour un amateur.

Mais la réussite s’est également jouée à un autre niveau, dans le fait de fédérer tous les corps de métier évoluant dans la filière viticole autour d’une course à la voile. Le bateau, qui portait haut les couleurs des entreprises régionales, avait remporté la Solitaire en 1991, skippé par Yves Parlier. Seul dirigeant de grand cru de Bordeaux à avoir participé à deux éditions de la célèbre course en solitaire, Yannick Evenou est aujourd’hui le directeur de trois châteaux (La Dominique, Clément-Pichon, Fayat), propriétés de Clément Fayat, fondateur du groupe de BTP girondin.



Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.