Cette expression du lexique sportif qui désigne la quintessence du beau jeu, ce foot qui fait bondir les cœurs,
vient de faire son entrée dans le vocabulaire champenois. Pour la première fois, la FIFA a choisi un champagne
« officiel ». Il s’appelle Taittinger. Le contrat conclu entre la Maison de champagne et la Fédération internationale de football court jusqu’à fin 2015 et comprend la Coupe des Confédérations 2013 et la Coupe du Monde 2014, deux événements brésiliens. Outre l’honneur qui est fait à la belle réputation de la maison familiale et indépendante Taittinger, cet accord est aussi un bel hommage à la Champagne dans son ensemble, dont la production est aussi universelle que peut l’être ce sport. Chez Taittinger, on se dit ému. Normal, l’histoire de la famille est étroitement mêlée aux plus grandes heures du football rémois et la Maison n’a jamais cessé de nouer des partenariats avec divers clubs européens. Parmi les moments les plus marquants de cette épopée rémoise, Pierre-Emmanuel Taittinger se rappelle cette interdiction de télévision exceptionnellement levée, le soir du 6 juin 1959. Sous ses yeux, son père Jean, tout juste élu maire de Reims, a donné le coup d’envoi de la finale de la Coupe d’Europe des Clubs qui avait lieu à Stuttgart entre le Real Madrid et le Stade de Reims. Même perdue, cette finale lui a laissé l’empreinte d’un football pétillant auquel il associe les valeurs du champagne. Célébration, excellence, allégresse, humanité. Des valeurs inhérentes à ce prestigieux accord avec la FIFA construit pas à pas par son fils, Clovis Taittinger, directeur export de la Maison.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.