On fête un anniversaire.

La fête des vendanges qui se tiendra ce samedi à Cheverny (Loir-et-Cher) sera l’occasion de clore les célébrations des vingt ans des AOC cheverny et cour-cheverny (issu du cépage romorantin). Lancées le 26 mars dernier, date de la parution du décret officiel, les festivités ont rythmé la saison viticole. Outre les différents événements proposés par les restaurateurs et vignerons de la région, les deux appellations ont été fêtées au Salon de l’Agriculture, lors de la journée consacrée au Loir-et-Cher. A cette occasion, Daniel Tévenot, président du syndicat, a rappelé que le fait de devenir des AOC a eu pour conséquence l’entrée « dans la cour des vignobles reconnus pour leurs qualités et leur terroir unique». Les vignerons seront présents demain dès 15 h sur la place de l’église de Cheverny pour présenter aux visiteurs les fruits de leur travail. Marché du terroir, promenades à dos d’âne, expositions et spectacles sont également au programme de la journée, ainsi qu’un concert des parrains de la manifestation, Charles et Pierre Souchon, fils d’Alain, dont l’attachement à la région et à son terroir est une vieille histoire.

On achète du vin.
Après le réseau de cavistes Nicolas, c’est au tour de la belle enseigne Lavinia d’ouvrir sa foire aux vins. Dès ce vendredi et jusqu’à mardi, dans les boutiques de la Madeleine et de la Défense comme sur son site, Lavinia propose aux amateurs une sélection rigoureuse et inédite de bonnes affaires. Vins célèbres et vins de terroirs qu’on a peu ou pas l’occasion de retrouver ailleurs, les bouteilles choisies par le comité de dégustation de la maison se veulent un fidèle reflet de sa philosophie : « Alors que l’ensemble des enseignes se battent souvent pour le prix des mêmes étiquettes, Lavinia présente une sélection originale et pointue ». Classée par thèmes, cette proposition inclut des vins exclusifs, élaborés par des vignerons partenaires, des découvertes issues du travail de jeunes vignerons que Lavinia a envie de défendre, des bouteilles de prestige (proposées toute l’année, mais pas au même prix), des vins produits en bio ou biodynamie, pour un quart de la sélection, et enfin des vins à prix « propriété ». Au total, une sélection de plus de 500 vins à partir de 5 euros, dont le tiers est constitué de bouteilles à moins de 15 euros.

Et on n’oublie pas d’aller se promener.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.