Nichée au cœur du Mesnil-sur-Oger et protégée par des murs datant de 1698, la vigne de cette célèbre parcelle bénéficie d’une situation géographique exceptionnelle et s’épanouit dans des conditions (micro)climatiques uniques. Par conséquent, ses raisins parviennent systématiquement à maturité avant les autres. Si les vendanges sont précoces par rapport au reste de la Champagne, elles peuvent durer de deux à dix jours selon l’âge et la maturité des vignes, cette parcelle d’1,84 hectare étant divisée en cinq secteurs différents, suivis individuellement. Cette année, il n’aura fallu que deux jours pour récolter le Clos tant les raisins offraient d’équilibre entre richesse en sucres et acidité. Selon la décision du chef de cave de la Maison, Eric Lebel, le vin issu de ces chardonnays viendra enrichir la bibliothèque des vins de réserve Krug, participera aux assemblages ou deviendra peut-être un nouveau millésime Krug Clos du Mesnil. On en saura plus bientôt. Pour l’instant, la Maison s’apprête à vendanger le Clos d’Ambonnay.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.