Pour la troisième année consécutive, l’opération Carte sur Table investit les tables parisiennes tout au long du mois de décembre. Le principe ? Proposer des bordeaux dans des millésimes prêts à boire à un prix abordable. Cette année, dix-neuf restaurants ont joué le jeu, du bistrot à l’étoilé (la liste est ici). Pour le bonheur des amateurs, mais aussi pour celui des bordeaux. En effet, comme le dit Jean Moueix, directeur général de Videlot *, à l’initiative de cette idée, « les grands vins de Bordeaux sont plébiscités partout dans le monde, ils ne doivent pas disparaître des cartes de vin françaises. » Toute la filière est d’accord et appuie cette opération, le négociant en faisant un gros effort sur le prix auquel il vend les vins et le restaurateur en s’engageant à acheter ces vins et en baissant sa marge.


Pour Christophe Salin, directeur des Domaines Baron Philippe de Rothschild, Jean Moueix a eu là une brillante idée. « Remettre des grands vins de Bordeaux à prix abordables sur de bonnes tables, c’est que du bonheur ! J’avoue que j’en profite à titre personnel. » Cette année, quinze vins sont proposés, dont plus de la moitié entre 75 et 130 €. Parmi les nouvelles étiquettes de cette édition, citons Château Haut-Bailly 2002, Château Giscours 2004, Château Cos d’Estournel 2004, Château Lynch-Bages 2000 et Château Mouton Rothschild – Aile d’Argent 2010. Au rang des bouteilles mythiques, Lafite Rothschild 2001 (520 €), Haut-Brion 1998 (450 €) et Yquem 1995 (220 €). Sommelière chez Jean-François Piège, Caroline Furstoss dit adorer cette opération, à laquelle le restaurant participe depuis la toute première édition. « Pour les familles ou les amis qui se réunissent en cette période de fêtes, c’est une occasion unique de s’offrir de belles bouteilles dont ils se souviendront toute leur vie. L’année dernière, trois jeunes adultes et leurs parents ont bu un Petrus ! »



* Holding familiale présidée par Jean-François Moueix et dirigée par son fils Jean depuis janvier 2011, Videlot coiffe la seule propriété de la famille, Petrus, ainsi que les différentes entités Duclot chargées de la commercialisation de grands vins à l’export, dans la restauration (Duclot La Vinicole) et aux particuliers (magasins et internet).

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here