Avant de laisser derrière nous les aléas climatiques et viticoles de 2013, retour sur ces vendanges compliquées,
à Bordeaux et en Bourgogne, via le blog du directeur général d’AXA Millésimes. Christian Seely considère évidemment vain « d’essayer de prétendre que 2013 est une grande année. » Pour autant, il refuse qu’elle soit qualifiée de “mauvaise année”. Conscient que le fait d’écrire « un article dédaigneux sur la qualité globale d’un millésime est un moyen facile de faire du journalisme à sensation, particulièrement facile si vous n’avez pas réellement goûté les vins », il précise qu’appréhender les millésimes en des termes tranchés, noir ou blanc,
«c’est méconnaître la nature du vin en général et en particulier la vraie nature des vins de Bordeaux ».

Il détaille longuement ici les vendanges des rouges de Pichon Baron et de Petit-Village et ce qui a été fait pour protéger la qualité des raisins et des vins qui en résulteront, qui seront évidemment présentés – avec fierté –
en primeur. Pour le domaine bourguignon de l’Arlot, c’est Jacques Devauges, directeur technique, qui prend
la parole dans cette vidéo, expliquant notamment que le pinot noir est est un cépage qui s’accommode bien d’une saison tardive et de conditions de maturité lente, propices à révéler la complexité et la finesse de ses arômes.
Selon lui, ce millésime sera très intéressant à suivre.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here