En accordant une interview au Figaro, Stéphane Derenoncourt a déclenché une tempête de réactions. Que ses mots aient dépassé sa pensée ou que la rédaction du quotidien ait été obligé de raccourcir le texte d’origine, le mal était fait et nombreux sont ceux qui nous ont dit leur rancœur. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi de poser la question qui fâche au célèbre consultant, pour qu’il puisse s’expliquer, se justifier. Regardez cette excellente interview, elle apporte un éclairage nouveau. La parole est à la défense.

Nicolas de Rouyn

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here