Engagée depuis de nombreuses années dans des procédés de viticulture durable, la Maison Bollinger vient d’obtenir une toute nouvelle certification environnementale, spécifiquement adaptée à l’appellation champagne. Mis en place par le Comité Champagne en mai dernier, ce référentiel technique désormais proposé aux exploitations champenoises inclut des points réglementaires, mais s’appuie surtout sur des engagements volontaires de la part des vignerons en matière de pratiques viticoles (conduite de la vigne, protection phytosanitaire, fertilisation, entretien des sols, gestion des déchets, préservation du paysage et de la biodiversité).


Le 23 juin, l’organisme certificateur Ocacia a pu attester du respect par Bollinger des cent vingt-cinq exigences de ce référentiel. Suite à cet audit, le vignoble est donc devenu la première exploitation certifiée « Viticulture Durable en Champagne », ce dont s’est réjoui Jérôme Philipon, le président du directoire. « Champagne Bollinger apporte ainsi son soutien à cette ambitieuse démarche de progrès initiée par l’interprofession champenoise. En plus de la certification HVE (pour Haute valeur environnementale, une certification obtenue en 2012, NDLR), cette nouvelle certification champenoise vient récompenser les efforts entrepris par Bollinger dans le domaine du respect de l’environnement et de la préservation du paysage, notamment en vue de la candidature de la Champagne à l’UNESCO. »

Dès 2010, Bollinger a mis en place à un cahier des charges interne exigeant – portant sur la qualité finale du raisin autant que sur les moyens utilisés pour l’obtenir, et a fait réaliser le bilan carbone de l’entreprise. L’enherbement des parcelles et le désherbage mécanique a réduit sa consommation d’herbicides de 85 % en cinq ans. Enfin, lors de l’obtention de la certification HVE, Bollinger était la première maison de négoce à pouvoir revendiquer cette distinction. Quant au tracteur électrique ci-dessus (le T4E fabriqué dans la Marne par l’entreprise Kremer Energie), il a été livré ce printemps. Adapté à la viticulture durable, il permet de supprimer la consommation de fuel et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Il est aussi non-polluant d’un point de vue sonore, et améliore notablement le confort de travail des salariés.

ruchesbollinger

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here