Prieuré de Saint-Jean de Bébian 2007

Grande plénitude, long, plein, sans la capacité de garde des millésimes avec plus d’acidité mais avec une plénitude rare pour l’instant.

17,5/20

Disponible à 26 euros la bouteille
ACHETER


Déjà connu à l’époque romaine, Bébian s’est hissé, en près de quarante ans d’existence, au sommet de la hiérarchie languedocienne. Installé à Pézenas, petit village pittoresque de l’Hérault, il a pendant longtemps incarné la rare expression d’un classicisme languedocien à la fois généreux et raffiné, et surtout capable de vieillir harmonieusement. Aujourd’hui, grâce à son exemple, d’autres l’ont rejoint, formant ainsi un joli peloton de domaines exemplaires. À ses débuts il y a quarante ans, Bébian avait fait le choix d’allier la tradition et l’avenir, cultivant à la fois les vieux cépages méditerranéens (cinsault et carignan) tout en replantant de la syrah, du grenache, du mourvèdre et d’autres plants de Châteauneuf-du-Pape comme la roussanne, la marsanne, le bourboulenc ou le grenache gris. L’ancien propriétaire, Monsieur Roux, avait choisi cette voie, inspiré par ses voisins et amis de Châteauneuf. Ce sont ensuite Chantal Lecouty et Jean-Claude Lebrun, propriétaires de 1991 à 2008, qui contribuèrent à son renouveau et son sursaut qualitatif (leur premier millésime fut le 1994). Ils firent ensuite appel en 2004 à Karen Turner, une œnologue d’origine australienne, qui continue de vinifier depuis le rachat du vignoble de 32 hectares par un homme d’affaires russe. La direction du domaine a été confiée à un jeune amateur de grands vins, Benoît Pontenier.

prieure-saint-jean-de-bebian

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.