Ce saint-julien vient d’une belle propriété et livre, millésime après millésime, des vins de bonne tenue toujours marqués par un style médocain affirmé. C’est un grand domaine qui appartient à l’entreprise japonaise Suntory, comme une moitié de Beychevelle. L’amateur de bel immobilier de campagne appréciera le petit château qui se mire dans son grand étang, bel endroit. J’étais là avec mon ami Burtschy et le jeune dégustateur Axel Marchal, wonderboy du métier et chercheur à la Faculté de Bordeaux sous la direction de Dubourdieu, nous assistions aux dégustations d’assemblage, exercice de professionnels s’il en est. Je me demande si je ne devrais pas inviter un patron de cru classé à assister à un bouclage, pour le regarder bailler d’ennui…lire la suite sur le blog bonvivant

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.