Le 21 janvier, dans les caves historiques des Hospices de Strasbourg, un vin considéré comme le plus vieux du monde a été transvasé dans un tonneau neuf réalisé par deux artisans de la Tonnellerie Radoux, Xavier Gouraud, double Meilleur Ouvrier de France, et Jean-Marie Blanchard, Compagnon du Devoir et Meilleur Ouvrier de France. Réplique à l’identique du fût abritant jusqu’alors ce vin de 1472, l’œuvre en photo ci-dessus – 450 litres, 1,17 m de long, et 97 cm de haut – a nécessité plus de 200 heures de travail. Il n’était évidemment pas question de démonter le tonneau original pour le copier, les deux maîtres tonneliers ont donc travaillé à partir de gabarits, d’un mètre et de photos. 

Pour ajouter à la complexité, le temps imparti à la réalisation de cet “œuf tranché” était très limité. La tonnellerie a fourni gracieusement les merrains de l’Allier de première qualité qui ont permis de construire cette pièce que tout un chacun peut venir admirer (cliquez pour plus d’infos). Le bois a subi plusieurs passages d’eau pour enlever le tanin et l’arôme afin qu’il soit le plus neutre possible et une chauffe très douce et très lente a été appliquée pour ne pas modifier le goût du précieux nectar. Ce très vieux vin a donc rejoint pour la troisième fois seulement de son histoire (la dernière c’était en 1718), un nouveau fût dans lequel il va pouvoir poursuivre sa maturation quelques siècles encore.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.