Neuvième producteur viti-vinicole et premier groupe de vins effervescents au monde, le groupe familial Freixenet a élaboré un plan de développement sur cinq ans afin de « conforter son dynamisme et sa position d’acteur majeur » qui est d’ores et déjà illustré par « le renforcement des synergies entre le groupe et ses 14 filiales internationales. » Le marché français occupant désormais la troisième place en terme de valeurs et de perspectives, la maison bordelaise Yvon Mau , acquise par Freixenet en 2001, s’inscrit pleinement dans cette dynamique.

« L’arrivée de Maria Garcia, en tant que coordinatrice du groupe en France marque un souffle nouveau et une volonté ambitieuse de transformation à travers notamment une mutation profonde de la culture d’entreprise. L’ambition de Maria Garcia, avec notre aide, est de développer le formidable potentiel du groupe et d’en faire le Inditex (groupe espagnol et leader mondial de la confection textile, NDLR) du monde du vin », a précisé Pedro Ferrer, président-directeur général de Freixenet qui dirige par ailleurs Yvon Mau depuis septembre dernier (en lire plus ici).

Application d’une nouvelle stratégie commerciale, organisation et liaison renforcée entre les équipes françaises et internationales et inauguration prochaine de bureaux au cœur de Bordeaux, « Yvon Mau connait une nouvelle étape de son développement » qui dément tout projet de vente ou de mise en place de partenariat de la part de Freixenet pour sa filiale française. A contrario, l’adoption de cette stratégie par le groupe confirme « son souhait de renforcer ses liens avec elle et de lui insuffler une vision internationale. »

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here