La fédération des syndicats de producteurs de Châteauneuf-du-Pape vient d’élire à sa tête Thierry Sabon, 44 ans, vigneron au Clos du Mont-Olivet. Il remplace le président en place depuis vingt ans, Bruno le Roy de Boiseaumarié (Château Fortia), qui n’a pas souhaité être reconduit dans ses fonctions après un mandat qui a vu entre autres la création de la maison des vins de Châteauneuf-du-Pape (Vinadéa), la création de l’organisme de défense et de gestion de l’AOC (aujourd’hui présidé par Thierry Usséglio) et le rapprochement avec le syndicat des vignerons de Tavel « pour la mise en œuvre d’actions promotionnelles conjointes dans les pays situés hors de l’Union européenne. »

Thierry Sabon a d’abord effectué un parcours universitaire en sciences physiques avant de suivre des études en viticulture-oenologie. Outre ses expériences en vallée du Rhône, il s’est aussi formé en Afrique du Sud (Groot Constancia) et en Australie (Buronga Hill Winery). Il présidait jusqu’alors le syndicat des propriétaires-viticulteurs de Châteauneuf-du-Pape, responsabilité désormais dévolue à Serge Gradassi (Domaine des Pères de l’Eglise). En tant que président de la fédération des syndicats, dont les vice-présidents demeurent Baptiste Grangeon (Domaine de Cristia) et Jean-Marc Diffonty (Château Sixtine) et le secrétaire général Jean-Louis Canto (Domaine de la Roncière), des dates-clés l’attendent déjà.

Le cinquantenaire du concours des vins de la Saint-Marc se tiendra en effet en avril prochain et la célébration des 80 ans de l’AOC, en mai. Le déménagement de la maison des vignerons, l’aménagement d’une vinothèque avec bar à vins et d’un espace muséographique au centre du village ainsi que la réunification des différents syndicats de l’appellation sont également au programme.

Photo ci-dessus, ©chateauneuf.com

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.