Aux Etats-Unis, on l’appelle « groony », « groovey » ou GV, car son nom, il faut le reconnaître, est assez imprononçable : grüner veltliner. Depuis quelques années, les Autrichiens aimeraient hisser sa popularité au niveau du sauvignon blanc ou du chardonnay. Ces vins secs, épicés, acidulés, passe-partout, faciles à marier, se boivent surtout sur leur jeunesse et leur fraîcheur poivrée. Mais ramassés mûr sur de beaux terroirs, il montre des capacités à la garde. Comme le pinot gris, il a tendance à pomper les arômes comme une éponge : le bois doit rester discret s’il y en a.

Le 2 juin 2015, le département Marketing des vins autrichiens organisait dans le cadre de l’Austrian Wine Summit sa toute première dégustation d’anthologie de grüner veltliner, dans l’immense salle du Palais Niederösterreich, à Vienne. Cent dix vins étaient répartis dans quatre catégories : “jeunes et élégants”, “vins de garde puissants”, “vins matures” et “innovation et liberté”. Les plus vieux représentants remontaient à 1985, pas toujours bien convaincants. Quant aux vins innovants, de type non filtrés, amphores ou autres curiosités, j’avoue ne pas avoir été séduite. Une dégustation assise, servie en vingt-quatre groupes comprenant trois à six vins, pour faciliter le service et respecter le choix des dégustateurs. Voici quelques bouteilles à retenir.

 


Vins jeunes et élégants

Weixelbaum, Kamptal DAC Reserve Ried Wechselberg 2014

Vin longiligne et minéral. Direct comme une flêche.


Wachau Smaragd Ried Achleiten 2011

Nez très mûr, de paille, gourmand, avec une belle tenue en bouche.


Jurtschitsch, Kamptal DAC Käferberg 1er Cru Reserve 2011

Les dix mois en foudres de chêne donnent de la complexité et des notes de noisettes.


Vins matures

Stift Klosteneuburg, Ried Hengsberg 2007

Nez très aromatique, explosif même, bouche d’une grande complexité, élégante, fruitée, croquante. C’est délicieux.


Bründlmayer, Kamptal DAC Lamm 1er Cru 2007

Issu d’un élevage dans des fûts d’acacia de 300 litres puis sur lies dans des foudres de 25 hectolitres, ce grüner est doré vif, premier nez boisé puis le bois s’estompe et laisse la place à une belle maturité et à des arômes grillés. Bouche ronde et gourmande. C’est grand.


Schloss Gobelsburg Kamptal DAC Tradition 2007

Nez puissant, très mûr, de champignon, une attaque fraîche. L’intensité du fruit domine, un bon fruit rond et puissant, mais la finale est tout en finesse. Magnifique.


F.X. Pichler, Wachau Smaragd M 2007

Bouche explosive, ronde et gourmande, sur les épices, la réglisse. Matière riche et longueur, légère et plaisante sensation de sucre résiduel en finale.


Taubenschuss, Niederösterreich Reserve MX Alte Reben 2007

Vignes de soixante ans sur loess. Nez puissant d’épices, bouche riche, très grande finesse et délicatesse en finale. Magnifique, mais très cher aussi (si ce n’est pas épuisé).


Prechtl, Weinviertel DAC Ried Altenberg 2006

Robe doré clair pour un 2006. Le nez est discret, la bouche très plaisante. Beau vin avec beaucoup de fraîcheur.


Ludwig Neumayer, Traisental DAC Der Wein vom Stein 2006

Nez d’anis, bouche juteuse et gourmande, très beau vin.


Hiedler, Kamptal DAC Familien Reserve 2006

Riche et gras en bouche, il offre fraîcheur et gras à la fois, gourmandise avec des touches mûres de melon et de miel en finale.


Knoll, Wachau, Smaragd Vinothekfüllung 2005

Notes gourmandes, de réglisse, de maturité, un vin offrant plénitude, rondeur et longueur. Excellent.


Hirsch, Kamptal DAC Ried Karmmerner Lamm 2002

On remonte dans le temps. Très belle tenue, et première année où Hirsch embouteillait en capsule à vis. Gourmand et long, très net.


Malat, Kremstal DAC Das Beste von Veltliner 1999

Avec sa robe dorée foncé, sa bouche complexe et riche, et son léger résiduel (19 gr), il montre le potentiel du Gottschelle, le terroir de loess de Kremstal.


Domäne Wachau, Smaragd Ried Kellerberg 1997

Une grande finesse se dégage de ce vin qui était parfaitement vinifié à l’époque. Très bel équilibre qui montre la potentiel de garde du grüner veltliner.


Setzer, Weinviertel DAC Die Lage 1995

Nez superbe et expressif de noisette, de grillé, de beurre, bouche croquante et élégante. Il manque un tantinet de longueur. Limite du terroir ?


[col width=”six”]
À LIRE > Saga Autriche : Kamptal et Kremstal, les soeurs du Danube
> Saga Autriche : le Heiligenstein, une île exceptionnelle

 

À SUIVRE > Mercredi 25 novembre : 12 vignerons au top
[/col]

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.