Concours destiné à soutenir l’installation de jeunes vignerons initié par le groupe Advini avec le soutien de SupAgro Fondation et la participation des élèves ingénieurs et des enseignants de l’Institut des hautes études de la vigne et du vin (IHEV) de Montpellier SupAgro, la première édition de « Vignerons & terroirs d’avenir » a récompensé Frédéric Berne, vigneron à Lantignié (Beaujolais). Ce dernier a reçu sa dotation, un chèque de 50 000 euros qui sera assorti de sept jours d’accompagnement sur deux ans, des mains d’Antoine Leccia, président du directoire d’Advini et membre du jury aux côtés de Thierry Desseauve, de Jérôme Despey, président du conseil spécialisé vins de France Agrimer, du consultant Stéphane Derenoncourt, du chef étoilé Alain Dutournier, d’Alain Marty, journaliste et président du Wine & Business Club, et enfin du directeur de l’IHEV, Hervé Hannin. 



“Acteur fédérateur de la filière viticole française, Advini souhaite en souligner les talents incomparables (…) dans un contexte international très dynamique. Le vin séduit de plus en plus de nouveaux consommateurs à travers le monde. La France et ses jeunes vignerons doivent s’inscrire dans cette dynamique en s’appuyant sur la grande qualité de ses terroirs, de ses hommes et de leur savoir-faire.”

Antoine Leccia


Au cours de la cérémonie de remise qui s’est tenue au Club français du vin en présence de nombreux acteurs de la filière viticole, Frédéric Berne a remercié tous ceux qui ont fait de ce concours une réussite ainsi que les personnes qui ont donné corps à son projet et a affiché tout son attachement au terroir du Beaujolais qu’il entend bien mettre en avant sur les plus belles tables de France et du monde. « La viticulture est un métier de passionnés qui nécessite un engagement à 300 % » afin de révéler son terroir au consommateur estime celui dont on découvrira l’engagement et le travail dans la vidéo ci-dessous. L’édition 2017 de ce concours en forme de main tendue aux jeunes vignerons porteurs de projets est déjà en préparation et la première phase de candidature devrait se tenir à la fin de l’année.
 Le second prix est une dotation de 30 000 euros et trois jours de conseil. Plus de renseignements en cliquant .

Photo ci-dessus, Frédéric Berne entouré d’Antoine Leccia et Anne-Lucie Wack, directrice générale de Montpellier SupAgro, ainsi que des étudiants qui l’ont aidé à préparer son dossier.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.