Après un viticulteur, un négociant

0

Le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux* (CIVB) a élu lundi son nouveau président. L’alternance étant la règle, la famille “négoce” succède à la famille “viticulture” et c’est Allan Sichel (photo), vice-président du CIVB depuis 2013, qui succède à Bernard Farges à la tête de l’interprofession bordelaise pour un mandat d’une durée de trois ans. Franco-britannique né en 1962, Allan Sichel est le PDG de la société familiale Maison Sichel depuis 1998.
Outre ces fonctions, Allan Sichel a été président du syndicat des négociants (Union des Maisons de Bordeaux) de 2003 à 2008 et de 2010 à 2016, et président de la fédération des négociants de Bordeaux et de Libourne de 2004 à 2008 et de 2010 à 2016. Il est également administrateur de la fédération nationale du négoce, l’UMVIN, depuis 2011, membre de la Commanderie du Bontemps, membre de la Jurade de Saint-Emilion et conseiller municipal à Margaux.

Bordeaux en chiffres :

6 460 viticulteurs (en AOC)
300 entreprises de négoce

33 coopératives
3 unions de coopératives
84 courtiers
65 appellations

111 150 hectares**
5,3 millions d’hectolitres**
3,8 milliards d’euros
de chiffre d’affaires**

*Créé en 1948, le CIVB représente les trois familles de la filière des vins de Bordeaux, la viticulture, le négoce et le courtage, au travers de différentes missions (marketing-communication, économique, technique) et avec un budget de 37 millions d’euros (2015). Son rôle est d’établir un contact permanent entre elles en vue de faciliter le règlement de questions communes. La première interprofession viticole française défend également les intérêts généraux de de la filière, comme la protection des terroirs et la lutte contre la contrefaçon.
**En 2015. Source : CIVB.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.