Lundi soir, sous les platanes de la place du village de Gigondas, la cinquième édition du dîner annuel organisé par l’appellation réunissait 600 gastronomes autour des vins issus de ce terroir montagneux « enchâssé dans l’écrin des Dentelles de Montmirail » et des mets concoctés par cinq chefs de la région.

Invités à mettre en valeur les « expressions particulières du grenache d’altitude, associé à la syrah et au mourvèdre » qui caractérisent cette AOC productrice de rouge (et d’un tout petit peu de rosé), Laurent Deconinck (L’Oustalet, Gigondas), Serge Ghoukassian (Chez Serge, Carpentras), Pierre Jouvaud (Maison Jouvaud, Carpentras), Sandra-Rose et Jean-Jacques Prévôt (Maison Prévôt*, Cavaillon), Raoul Reichrath (Gastrobar, Faucon) ont accordé les meilleurs produits locaux au travail de près de 49 domaines de l’appellation.

Parfaite illustration du savoir-faire des uns et des autres, et de ce que l’œnotourisme peut offrir de meilleur, le temps d’une soirée d’été dans le parfait décor de la montagne admirable (mons mirabilis, devenu Montmirail), cet événement a accueilli amateurs locaux, visiteurs « français ou étrangers », professionnels et journalistes.

« Le calcaire des Dentelles de Montmirail apporte une minéralité distinctive à ce cru très spécifique de la Vallée du Rhône méridionale. La profondeur des vins de Gigondas leur permet une longue garde, tandis que leur fraîcheur les rend agréables dès leur jeunesse. »

L’AOC Gigondas en quelques chiffres :
• 1 230 hectares
• 99 % de vins rouges, 1 % de rosés
• 205 producteurs et négociants
• 37 % des volumes vendus à l’export

(Erratum : malencontreusement publié une fois l’événement passé, cet article a été modifié. Toutes mes excuses aux vignerons de Gigondas pour cette faute d’inattention. A.C.)

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.