Disponible depuis hier sur internet, chez les cavistes et dans les librairies spécialisées, l’ouvrage ci-dessus est le fruit d’« un micro tendu » aux vignerons et vigneronnes d’une région viticole historique, « soumise à une forte pression économique, et qui concentre sur un minuscule périmètre toutes les problématiques commerciales, environnementales et éthiques. » Considérant que les viticulteurs sont les plus à même d’évaluer ce système du fait de leur position de producteur de leur matière première, transformateur et distributeur, en contact direct avec les consommateurs, les auteurs ont recueilli les confidences de quinze d’entre eux :

Oronce de Beler, Athénaïs de Beru, Jean-Yves Bizot, Pierre Boillot, Renaud Boyer, Dominique Derain, Pierre Fenals, Emmanuel Giboulot, Thierry Glantenay, Julien Guillot, Antoine Jobard, Marie-Christine et Marie-Andrée Mugneret, Claire Naudin, François de Nicolay et Cécile Tremblay

Si chacun a une manière différente d’envisager son travail, à la vigne comme au chai, « tous ont en commun de s’exprimer avec honnêteté sur leurs choix, quels qu’ils soient, et de privilégier la qualité des vins de terroir à la facilité des vins de mode. » Résultat de cette transparence vis-à-vis du métier, très éloignée « du star-system et des discours convenus », quinze portraits « marqués, atypiques, jamais lisses » et un livre raconte la Bourgogne viticole d’aujourd’hui au fil des mots, du regard et des parcours «souvent initiatiques » de chacun. On peut découvrir les premières pages de l’ouvrage, consacrées à Athénaïs de Béru, en cliquant .

Entre les vignes, conversations libres avec des vigneronnes & vignerons de Bourgogne, Guillaume Laroche, Frédéric Henry, Harry Annoni. 
Editions Reverse, 29 euros.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.