Après la pomme de terre, c’est l’œuf qui a été choisi par la maison Krug pour être associé à son champagne emblématique, assemblage de 120 vins (de l’année et de réserve) recréé tous les ans par le chef de cave Eric Lebel et dont la « mosaïque d’arômes et de saveurs » autorise bien des accords. Comme chaque année, cet ingrédient tout à fait « ordinaire » sera travaillé par différents chefs dans le monde afin de créer une expérience de dégustation inédite autour de Krug grande Cuvée, déclinée en « temps forts gastronomiques, de la bouchée apéritive à la déclinaison verticale d’un dîner d’exception. »

A Paris, l’audacieux accord Krug & Œuf est à découvrir dès à présent et jusqu’à la mi-novembre au Royal Monceau. Roberto Rispoli, chef étoilé du restaurant Il Carpaccio, propose un déjeuner (149 euros) et un dîner (350 euros) gastronomiques autour de la question – les menus sont – et Laurent André, le chef exécutif en charge de l’offre culinaire de l’hôtel depuis sa réouverture en 2010, a composé un Croq’Krug servi au bar qui associe en toute simplicité un verre de Krug Grande Cuvée à un œuf, des lamelles de truffes et des mouillettes (49 euros). Renseignements et réservation au 01 42 99 88 77.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.