Estimé entre 7 800 et 8 100 euros, le lot de trois magnums de Petrus 1995 en photo ci-dessus a été adjugé 10 400 euros lors de la vente aux enchères organisée par la maison Artcurial jeudi et vendredi derniers. Celle-ci portait sur 3 700 flacons, dont l’essentiel provenait d’une même cave privée, et 84 % des lots ont été vendus. Un double-magnum de Petrus 1979, « format très rare sur le marché », a également été acquis pour 4 700 euros (estimation 3 700-3 900 euros).

Parmi les étiquettes qui ont suscité un vif intérêt auprès des acquéreurs, un lot de six bouteilles de Château Latour 2009 a été adjugé 5 600 euros (estimation : 4 500-4 600 euros) et un lot de trois magnums de Château Lafite Rothschild 2010 a été acquis pour 4 500 euros (estimation : 3 900-4 100 euros). La maison note également le succès des chateauneuf-du-pape d’Henri Bonneau, parmi lesquels était proposé un magnum de 2006, qui ont doublé leur estimation.

Commentant l’engouement suscité par cette vente de rentrée dont le résultat est de 423 726 euros, Laurie Matheson et Luc Dabadie, en charge du département Vins fins & Spiritueux d’Artcurial, estiment que la dispersion d’un importante cave contenant une grande diversité de vins « correspond à l’attente des enchérisseurs français et étrangers. » Prochain rendez-vous les 27 et 28 septembre.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.