Dans les caves cathédrales situées à trente mètres de profondeur de la maison Pommery à Reims, historique dédale de plus de 18 kilomètres abritant 120 crayères, Nathalie et Paul-François Vranken organisent depuis 2004 des expositions qui constituent chaque fois une rencontre de premier ordre entre l’exceptionnel patrimoine champenois et la création contemporaine (on pourra les découvrir toutes ici), poursuivant là une impulsion donnée à sa maison dès 1882 par Madame Pommery avec la commande de bas-reliefs monumentaux au sculpteur Gustave Navlet. De monumental, il est à nouveau question cette année avec l’exposition imaginée par Fabrice Bousteau, rédacteur en chef de Beaux-Arts Magazine :

« Chaque individu est composé d’environ 60 000 milliards de cellules qui abritent chacune des molécules d’ADN tellement serrées et repliées que si on les dépliait leur longueur totale serait équivalente à trois millions de fois le tour de la terre. Nous sommes gigantesques ! Le gigantesque tient de l’exploit, du défi aux possibles et exprime aussi le fabuleux. (…) L’exposition Gigantesque ! cherche à montrer les démesures des artistes aujourd’hui : des idées et des recherches qui tiennent du colossal mais aussi de l’incroyablement minuscule. Hors norme. Hors échelle. » Cette treizième “Expérience Pommery” qui réunit plus d’une vingtaine d’artistes français et étrangers est visible au domaine jusqu’au 31 mai 2017.


Ci-dessus, le film Les balayeurs du désert (2003) de l’artiste Su-Mei Tse est projeté dans les caves Buenos Aires et son œuvre Some Airing (2008) est installée dans la crayère n°18.
Ci-dessous, dans l’ordre, l’installation de Pablo Valbuena dans le grand escalier menant aux crayères, l’installation interactive Guernica in sand de Lee Mingwei occupe la crayère n°16 et Le hibou ainsi que les autres installations vidéo de Bertrand Gadenne sont visibles dans les caves Manchester et Bristol.


Pablo Valbuena, Installation in situ, lumière et son, 2016.
Pablo Valbuena, Installation in situ, lumière et son, 2016.
Lee Mingwei, Guernica In Sand.
Lee Mingwei, Guernica In Sand.
Bertrand Gadenne, Le hibou, 2005. Photo : Marc Loyon.
Bertrand Gadenne, Le hibou, 2005. Photo : Marc Loyon.
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.