L’artiste Philippe Pasqua et le vigneron Alexandre de Malet Roquefort signent à quatre mains à l’intention des grands amateurs une série d’éditions numérotées baptisée L’éternelle création qui mêle des œuvres d’art inédites et des vins des châteaux La Gaffelière (premier grand cru classé de Saint-Emilion) et La Connivence (Pomerol). Parce que « l’oeuvre de Philippe Pasqua est puissante et naturelle, si proche des vins fins et racés que nous aimons », Alexandre de Malet Roquefort est allé à la rencontre de l’artiste en 2015, en quête de « quelque chose d’extraordinaire. » Si une œuvre in situ est prévue pour l’automne 2017, les premiers fruits de cette collaboration qui incarne l’entrée dans le XXIe siècle des domaines Malet Roquefort sont visibles ci-dessus et dessous. « Sans rien dévoiler encore, nous avons voulu partager les débuts de cette aventure avec les amateurs de grands crus et les collectionneurs d’art contemporain en associant une photographie, un dessin ou une sculpture de Philippe Pasqua à plusieurs de nos grands millésimes. »

L’éternelle création, édition or.
Caisse en bois numérotée (20 exemplaires) contenant une sculpture en bronze signée Philippe Pasqua, Vanité, quatre impériales dans leurs caisses d’origine (Château La Gaffelière 2010 et 2014, Château La Connivence 2014 et La Belle Connivence 2014) et quatre caisses de six bouteilles (Château La Gaffelière 2000 et 2009 et Château La Connivence 2010 et 2011). 48 000 euros

L’éternelle création, édition argent.
Caisse-écrin en bois numérotée (50 exemplaires) contenant un dessin original signé Philippe Pasqua, deux double-magnums dans leurs caisses d’origine (Château La Gaffelière 2014, La Belle Connivence 2014), trois magnums (Château La Connivence 2009, 2010 et 2011) et quatre caisses de six bouteilles (Château La Gaffelière 1996, 1999 et 2009 et 2010). 16 000 euros

L’éternelle création, édition bronze.
Caisse-écrin en bois numérotée (200 exemplaires) contenant une photographie inédite signée Philippe Pasqua, un jéoroboam dans sa caisse d’origine (La Belle Connivence 2014), trois magnums (Château La Gaffelière 2010) et deux caisses de six bouteilles (Château La Gaffelière 2009 et 2010 et Château La Connivence 2009, 2010 et 2011). 8 000 euros

L’Eternelle création, édition argent.
L’Eternelle création, édition argent.
L’Eternelle création, édition bronze.
L’Eternelle création, édition bronze.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.