« Un pas de plus vers la juste expression des terroirs », c’est ainsi que le domaine Laroche définit sa décision de doter ses premiers et grands crus de Chablis de bouchons “NDtech” d’Amorim. « Quand on cherche à avoir la juste expression du terroir jusque dans le verre de notre client, on ne peut pas accepter qu’elle puisse être gâchée ou seulement altérée par un bouchage inadapté », explique Grégory Viennois, le directeur Vigne et Vin de ce domaine dont le cahier des charges « drastique » est fondé sur un contrôle systématique des produits livrés et des normes plus resserrées que celles qui ont cours dans l’industrie. « Nous avons tout de suite vu l’intérêt pour nos vins d’un bouchage sans TCA relargable (molécule responsable du “goût de bouchon”, ndlr) car assurer une protection parfaite est notre sujet majeur. » Après des essais concluants, le domaine Laroche a décidé d’adopter ce bouchon en liège amélioré par la technologie à partir du millésime 2015.

Ce choix du naturel s’inscrit dans la démarche d’agro-biologie qui préside à la conduite du domaine depuis 2011. Les herbicides y sont bannis, le travail manuel y est largement favorisé et plus de cent mètres de haie ont été replantés afin de développer la biodiversité et de lutter contre l’érosion des sols. Ce travail de fond a porté ses fruits, le suivi de parcelles mené par la chambre d’Agriculture de l’Yonne a montré que la biodiversité y était significativement meilleure que la moyenne du département. « Restructurer notre vignoble est un projet sur 30 ans, une génération. Par exemple, le repos des sols que nous nous imposons dans notre grand cru Blanchots est de trois ans. Pour Amorim, la qualité de la matière première dépend également du temps dont l’arbre dispose pour accumuler les couches de liège. Cette notion de temps et de cycle de la nature, nous la partageons. » L’excellent bilan carbone affiché par l’industrie du liège a également pesé dans la décision, le domaine Laroche recyclant 98 % de ses déchets et utilisant l’eau de pluie pour ses produits de traitement.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.