Lors de l’édition 2016 du concours visant à distinguer les meilleurs vins effervescents du monde (tous les résultats sont ), l’emblématique maison alsacienne Bestheim a vu un nouvel épisode s’ajouter à la success-story de son étiquette « Grand Prestige », cuvée haut de gamme lancée en 1997 qui avait beaucoup fait parler d’elle au sortir d’une dégustation à l’aveugle mêlant crémants et champagnes. Le millésime 2005 de ce crémant d’Alsace 100 % pinot blanc s’était alors classé en deuxième position, après le champagne Taittinger Comtes de Champagnes 1995 et avant le Dom Pérignon 1996.

Fin novembre, comme pour terminer en beauté l’année anniversaire des quarante ans de l’appellation crémant d’Alsace, c’est dans sa version rosé – lancée au printemps dernier avec le millésime 2013 – que la cuvée « Grand Prestige » de Bestheim s’est fait remarquer parmi 540 échantillons venus de 24 pays. Récompensé par de l’or (34 médaillés en tout dans cette catégorie), le millésime 2014 de ce crémant d’Alsace 100 % pinot noir figure également au top 10 des meilleurs effervescents du monde, un résultat qui témoigne « de la qualité croissante des effervescents rosés » souligne le communiqué du concours.

Issue d’une sélection parcellaire et du « travail d’orfèvre des œnologues de la maison », Christophe Adam et Sylvain Kamm, la cuvée « Grand Prestige Rosé » vieillit 18 mois sur lattes avant d’être commercialisée. C’est donc auréolé de cette récente distinction et juste à temps pour les fêtes que le millésime 2014 de ce crémant d’Alsace résolument gastronome sera disponible dès la mi-décembre dans les boutiques de la maison Bestheim, à Bennwihr, Kaysesberg, Westhalten et en ligne, c’est par ici.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.