Balade au cœur des meilleurs crus languedociens, les propositions de fin d’année de Gérard Bertrand font la part belle aux grands vins issus des terroirs du château l’Hospitalet, domaine cultivé en biodynamie situé sur le massif de La Clape, du domaine de Villemajou, berceau de la famille dans les Corbières et vignoble planté de très vieilles vignes de carignan, du château La Sauvageonne, qui surplombe le paysage volcanique des Terrasses du Larzac, et du domaine de Cigalus, « né de la volonté de créer un monde à part dans la viticulture » et mené en biodynamie. Pour chacune de ces étiquettes, un coffret de deux bouteilles est disponible (50 euros).

Plus pointu encore est le coffret “trois millésimes” dédié au vin icône de Gérard Bertrand, le clos-d’ora. Tout comme le sont ceux consacrés aux parcelles qu’il réserve sur chacun de ses domaines, du fait de leur « situation ampélographique et climatique exceptionnelle », à une production de vins envisagés comme des “grands crus” du sud de la France. Ici, l’amateur est invité à panacher selon ses envies une proposition qui se décline sur deux, trois ou six parcelles (90, 135 et 270 euros). Plus d’informations auprès du caveau Gérard Bertrand, tél. : 04 68 45 27 03.

Ci-dessus, les vins issus des parcelles Viala (minervois-la-livinière), L’Hospitalitas (la-clape) et La Forge (corbières-boutenac). Ci-dessous les limoux Aigle Royal Chardonnay et Aigle Royal Pinot noir sont issus d’une parcelle dominant le village de Roquetaillade, à 503 mètres d’altitude.

gerardbertrand_coffretaigleroyal

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.