Le bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB) réuni lundi en assemblée générale a voté pour la poursuite du projet du réseau des « cités des vins de Bourgogne », qui fera de Beaune, Mâcon et Chablis les trois portes d’entrée du vignoble bourguignon.

Chantier de dimension territoriale et collective, la restructuration de l’offre œnotouristique bourguignonne implique les différents acteurs de la filière viticole et du tourisme. L’objectif est d’accueillir les visiteurs, de leur donner les clés pour comprendre le vignoble qu’ils s’apprêtent à visiter (travail viticole, développement durable, œnotourisme responsable) et des les guider sur le territoire dans son ensemble, au-delà de l’axe Dijon-Beaune aujourd’hui privilégié par les touristes. Lieu de référence et de passage permettant une introduction aux vins de Bourgogne sur la base d’un contenu et d’outils de communication mutualisés, chaque cité du vin sera aussi la vitrine de l’offre locale. Les climats, « clé de voûte du modèle de viticulture en Bourgogne » inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, seront présentés dans chaque site et sur internet, où une “cité numérique” sera mise en ligne.

« Ce vote montre la pleine adhésion de la filière aux fondamentaux de ce dossier structurant pour le territoire. (…) C’est un vote de confiance dans l’avenir. »

Cette importante étape franchie, ce projet qui « engage toute une génération » (Louis-Fabrice Latour, président du BIVB, lors des débats précédant le vote) et montre que la filière est prête, malgré les difficultés conjoncturelles liées aux aléas climatique de l’année, à « accueillir intelligemment, de manière moderne et en respectant son histoire, et ses traditions, tous ceux qui veulent venir découvrir et redécouvrir la Bourgogne et ses vins » (Pierre-Henry Gagey dans la présentation préalable au vote), va pouvoir entrer dans une phase plus concrète. Pour Louis-Fabrice Latour, il s’agit désormais de s’assurer que chacune des trois cités des vins de Bourgogne atteigne son équilibre financier au plus tôt. « Nous allons continuer d’avancer sur la construction de chaque projet financier, avec réalisme et pragmatisme, comme chacun de nous le fait pour sa propre entreprise. »

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.