Vignerons et terroirs d’avenir, 2e édition

0

Initié et organisé par le groupe Advini avec le soutien de Montpellier SupAgro et de sa fondation et la participation de son institut des hautes études de la vigne et du vin (IHEV), le concours destiné à soutenir « l’installation de jeunes vignerons talentueux sur des terroirs prometteurs » a récompensé trois projets parmi les sept que les étudiants et leurs professeurs sont venus finaliser la semaine dernière au Mas Neuf, propriété viticole languedocienne qui abrite l’école des vins d’Advini.


Au premier rang de ces « reflets de la belle dynamique du vignoble français » présentés aux membres du jury de cette deuxième session de Vignerons et terroirs d’avenir, le couple d’ingénieurs agronomes et œnologues formé par Maya Sallée et Nicolas Fernandez (photo) mène en appellation cahors, « un véritable projet de vie vigneronne à deux (…) dans un souci de respect des terroirs, d’écoute intergénérationnelle, de dynamisation et de valorisation du vignoble cadurcien. » 



En déployant leur argumentation autour de trois axes – qualité et durabilité, modernité, volet social – Maya Sallée et Nicolas Fernandez ont déroulé un projet « en parfait alignement avec les valeurs du concours » qui leur a valu d’emporter le premier prix (50 000 euros + sept jours d’accompagnement). Le deuxième prix (30 000 euros + trois jours d’accompagnement) a été attribué à L’Austral, « projet hors cadre familial, qualitatif et aventurier » mené dans le Saumurois par Pauline Mourrain et Laurent Troubat et un accessit d’une valeur de 5 000 euros a été attribué au domaine Mirabeau, « ambitieuse exploitation viticole d’insertion sociale portée par Pauline Chatin à Fabrègues dans le Languedoc. »

Réunis autour d’Antoine Leccia, président du directoire d’Advini, les membres du jury de l’édition 2017 du concours étaient Thierry Desseauve, Jérôme Despey, président du conseil spécialisé vins de France Agrimer, Alain Marty, journaliste et président du Wine & Business Club (représenté par Jacques-Olivier Pesme, directeur de la Wine & Spirits Academy de Kedge Business School), Stéphane Derenoncourt, consultant Vigne et vin, Fabrice Sommier, sommelier du groupe Georges Blanc et Meilleur ouvrier de France, Hervé Hannin, directeur de l’institut des hautes études de la vigne et du vin de Montpellier SupAgro et Frédéric Berne, vainqueur de la première édition du concours, dont nous vous avions parlé .

concoursadvini2017_vignes-de-trespoux-rassiels

En haut, Maya Sallée et Nicolas Fernandez (Domaine de la Calmette), le couple vainqueur du concours Vignerons et terroirs d’avenir 2017. Ci-dessus, leurs vignes de Trespoux-Rassiels.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.