Des hélicoptères contre le gel

0

« Malheureusement, j’y suis… », écrivait Nicolas Lesaint, responsable technique de Château Reignac, sur son blog le 21 avril dernier. Malheureusement, le gel est revenu et il a gravement touché le Bordelais : Saint-Emilion, Pomerol, les plaines de l’Entre-deux-Mers seraient concernées. Ce matin, à l’aube, les vignerons ont constaté des températures négatives de -2 à -3°C et la nuit prochaine devrait être encore plus froide. Hier, la préfecture a autorisé les exploitants à faire des feux à l’entrée des parcelles à partir de 21 heures, mais ils seraient sans grand effet.

C’est donc un ballet d’hélicoptères qui a eu lieu ce matin sur certains domaines. Ils permettent de brasser l’air au-dessus des vignes et de rabattre vers le sol l’air plus chaud situé à faible altitude. Leur action peut faire gagner 1 à 2 degrés. A Bordeaux, le dernier épisode de gel marquant remonte à 1991, le thermomètre était descendu jusqu’à –7°C. Pour l’instant, il est beaucoup trop tôt pour évaluer l’impact sur les récoltes de ces épisodes de gel qui ont touché également ces derniers jours la Bourgogne, la Champagne, le Val-de-Loire et le Languedoc-Roussillon.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.