Collector

0

Présidant aux destinées de Château d’Issan depuis 1945, la famille Cruse a décidé d’offrir au fruit de sa 70e récolte un habillage à la hauteur de ce vénérable anniversaire. Représentant la troisième génération à la tête de cette emblématique propriété margalaise, Emmanuel Cruse a souhaité distinguer son grand cru avec une nouvelle étiquette imaginée pour l’occasion et exclusivement dédiée à « l’exceptionnel millésime 2015. » L’agence Exceptio, qui signe cet habillage unique présenté lors de Vinexpo, explique avoir voulu respecter avant tout « l’identité fondamentale de Château d’Issan. » Ce renouvellement tout en nuances (millésime inscrit en tête, dessin mis en avant par un jeu d’équilibres, « dialogue de bronze et de noir revalorisés ») fait la part belle à la devise du château, intégrée au bas de l’illustration :

Regum Mensis Aris Que Deorum
(pour la table des rois
et l’autel des dieux)

La 70e récolte de la famille Cruse à Issan a été marquée par « un printemps doux suivi d’un mois de juin incroyablement chaud et ensoleillé [qui] ont permis une floraison rapide et extrêmement homogène la dernière semaine de mai. » Chaud et particulièrement sec, le mois de juillet n’a pas généré de de stress hydrique « grâce aux pluies abondantes de l’hiver qui ont créé des réserves d’eau suffisantes. » En août, les conditions sont revenues à la normale et la véraison a été constatée la première semaine. Le temps du mois de septembre a été particulièrement propice à la fin de la maturité des cépages : « Sur les analyses réalisées le 7 septembre, les merlots sont exactement aux mêmes niveaux qu’en 2009 et les cabernets-sauvignons dépassent toute comparaison. » Les premiers seront récoltés du 21 au 29 septembre et les seconds, du 30 septembre au 6 octobre, « sous un soleil radieux. »

cha%cc%82teaudissan2015

La famille Cruse et Issan, quelques dates :
1945 : Emmanuel Cruse et son épouse se portent acquéreurs du château à la fin de la Seconde guerre mondiale. La propriété est à l’abandon et ne compte alors que 3 hectares de vignes plantées sur 45.
1947-1997 : Lionel Cruse s’attèle à restructurer le vignoble.
En 1995, il crée le second vin d’Issan, issu de jeunes vignes de l’appellation margaux, “Blason d’Issan”. La propriété commence à bénéficier des conseils de l’œnologue Eric Boissenot.
1996 : Une replantation du vignoble est amorcée, avec une densité portée à 9 000 pieds par hectare.
1998 : Emmanuel Cruse prend les rênes de la propriété.

2000 : Nouveau chai à barriques.
2002 : Nouvelle cuverie adaptée au parcellaire.

2010 : Installation de canons anti-grêle.
2013 : Françoise et Jacky Lorenzetti, propriétaires des châteaux Pédesclaux (Pauillac) et Lilian Ladouys (Saint-Estèphe) rejoignent l’aventure du château d’Issan.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here