Les planqués de Saint-Romain


0

70 ans et pas une ride. Beaucoup de cheveux blancs, certes (60 % de la production) et quelques mèches rouges, l’appellation saint-romain, sur la côte de Beaune est née en 1947 (comme les AOC lirac et rosé-des-riceys). Elle peine encore à se faire connaitre du fait de l’exiguïté de son vignoble — une centaine d’hectares — et de l’absence de hiérarchisation du parcellaire, alors même que Marsannay ou Pouilly-Fuissé militent pour la création de premiers crus au sein de leurs territoires d’appellation. À l’occasion de ces célébrations, quelques flacons emblématiques ont été dissimulés dans une falaise, avec l’espoir de les retrouver et de les déboucher d’ici trois à cinq ans. À suivre, donc.

Raoul Salama

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.