Les planqués de Saint-Romain


0

70 ans et pas une ride. Beaucoup de cheveux blancs, certes (60 % de la production) et quelques mèches rouges, l’appellation saint-romain, sur la côte de Beaune est née en 1947 (comme les AOC lirac et rosé-des-riceys). Elle peine encore à se faire connaitre du fait de l’exiguïté de son vignoble — une centaine d’hectares — et de l’absence de hiérarchisation du parcellaire, alors même que Marsannay ou Pouilly-Fuissé militent pour la création de premiers crus au sein de leurs territoires d’appellation. À l’occasion de ces célébrations, quelques flacons emblématiques ont été dissimulés dans une falaise, avec l’espoir de les retrouver et de les déboucher d’ici trois à cinq ans. À suivre, donc.

Raoul Salama

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here