Deux vignobles historiques changent de main

0
Domaine de Nalys, ©Jean-Luc Abraïni.


A propos du domaine de Nalys, l’une des plus anciennes propriétés de l’appellation châteauneuf-du-pape (elle est mentionnée au cadastre communal dès le XVIIe siècle) qu’elle vient tout juste d’acquérir, la maison rhodanienne dirigée par la famille Guigal évoque « un véritable coup de cœur » et « le rêve de trois générations ». Reconnu pour la qualité exceptionnelle de ses blancs, ce domaine de plus de 50 hectares qui regroupe trois grands îlots de tailles similaires, Nalys (lieu-dit cadastré Grand Pierre), le bois Sénéchal (lieu-dit Séneseau) et le terroir de la Crau, fut la propriété du docteur Dufays jusqu’en 1975. Il fut ensuite cédé aux Assurances mutuelles agricoles, Groupama, son propriétaire jusqu’alors.

Rappelant que la maison Guigal « élève et sélectionne des vins de Châteauneuf-du-Pape depuis 1946 », Marcel Guigal estime tout naturel que la famille intègre aujourd’hui cette « prestigieuse appellation historique. » Petit-fils du fondateur de la maison, Philippe Guigal se réjouit de cette acquisition : « Nous avons hâte de nous mettre au travail et d’apporter notre contribution pour porter au plus haut les couleurs de cette appellation emblématique de la vallée du Rhône méridionale. » Enfin, le président de Groupama Méditerranée, Amaury de Cornut-Chauvins, a déclaré que le groupe était ravi que ce domaine détenu par Groupama depuis 1976, « soit repris par une maison aussi prestigieuse que Guigal qui, en apportant tout son savoir-faire, assurera à coup sûr un avenir radieux aux vins de Nalys. »

Par ailleurs, une autre acquisition notable a eu lieu dans le vignoble bourguignon, où Pierre-Henry Gagey a annoncé que la maison Louis Jadot avait racheté Prieur-Brunet, domaine créé au début du XIXe siècle par Claude et Jean Prieur et resté dans la même famille depuis. Ce vignoble de 18 hectares mené par Dominique Prieur et son fils Guillaume, représentant de la huitième génération aux commandes, est composé de parcelles situées en appellation santenay (village et 1ers crus “Maladière”, “Comme”, “Clos Rousseau”, “Clos Faubard”), bâtard-montrachet, chassagne-montrachet (1ers crus “Morgeot”, “Embazées”), meursault (village, “Chevalières” et 1er cru “Les Charmes”), volnay (1er cru “Santenots”), pommard (1er cru “Les Platières”) et beaune (1er cru “Clos du Roi”). La maison Louis Jadot compte s’inscrire « dans la continuité du travail réalisé par la famille Prieur pendant toutes ces années. »

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.