Nouvelle pratique à Dauzac

0

Le château Dauzac, grand cru classé de Margaux en 1855 et propriété du groupe MAIF, poursuit sa route en matière de pratiques vertueuses avec l’adoption d’un nouveau procédé de collage à la pâte de petit pois (provenant d’un fabricant local) et non plus au traditionnel blanc d’œuf, ce qui lui permet de certifier que ses vins sont exempts de produits d’origine animale (à partir du millésime 2016).

Ce choix qui répond aux préoccupations des consommateurs, « autant sur le plan animal qu’humain », confirme un peu plus l’implication de cette propriété, dont la direction générale est assurée par Laurent Fortin et la direction technique par Philippe Roux, dans le respect de l’environnement et des hommes et sa volonté de renforcer « son statut de pionnier à la faveur d’avancées techniques et agronomiques ».

Première cuvée à avoir bénéficié de cette nouvelle technique, D de Dauzac, vin d’AOC bordeaux lancé en 2015 afin de mettre en lumière « le savoir-faire de Dauzac sur d’autres terroirs que celui de Margaux », ouvre le bal des vins “vegan” produits par le château, une certification qui concernera bientôt toutes les cuvées.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here