Un nouveau chai à Patache d’Aux

0

En décembre dernier, Antoine Moueix Propriétés – qui fait partie de la “maison de vins et vignobles” Advini – a fait l’acquisition des domaines Lapalu et porté par le même occasion à 400 hectares la superficie totale de ses vignobles. Parmi les propriétés dites phares qui sont désormais à sa charge, le château Patache d’Aux, cru bourgeois du Médoc déroulant 70 hectares de vignes, a inauguré avec les vendanges 2017 un tout nouveau chai de vinification, ultra-moderne, « qui portera haut la qualité des vins de ce vignoble au terroir unique. » Directeur général d’Antoine Moueix Propriétés, Thibaut de la Haye explique que lorsqu’on représente presque 7 % de la superficie des crus bourgeois, il est indispensable de segmenter son offre : « Il y a les locomotives, sur lesquelles nous investissons car nous pensons qu’elles répondent aux exigences des nouveaux marchés que l’on cible, comme les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Suisse, et nos autres propriétés, plus secondaires, qui suivent la même démarche qualitative, mais sans investissement significatif dans le vignoble et le chai. »

Lancé au printemps dernier sur la base d’un investissement de plus de trois millions d’euros, qui sera déployé jusqu’en 2019, ce projet confié à l’architecte Michel Delplace comprend 36 cuves béton (75 hectolitres pour les plus petites), une cuverie d’assemblage plus spacieuse et une double zone de réception de vendanges. Comme à Capet-Guillier, le béton en petite contenance a été préféré, notamment pour une meilleure sélection parcellaire. Les choix les plus techniques (grands orifices de pigeage, travail par gravité, etc.) ont été effectués en concertation avec Stephane Derenoncourt et son équipe, qui interviennent depuis le millésime 2015 sur les propriétés d’Antoine Moueix. D’un point de vue esthétique, ce nouvel ensemble est caractérisé par une structure en acier avec une charpente métallique visible (style Eiffel) et des matériaux traditionnels (pierre, enduits à la chaux, bardage bois). La direction technique de Patache d’Aux (et de la partie médocaine des propriétés d’Antoine Moueix) a été confiée à Lucie Lauilhé, ingénieur diplômée de Supagro et anciennement consultante pour Sovivins.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here