Une vigne centenaire, un vin unique

0

Fruit de la vendange 2015 de l’historique “parcelle des femmes” du château Cos d’Estournel, vigne plantée en pleine Première guerre mondiale pendant que les hommes étaient au front, le vin ci-dessus est 100 % issu de ces merlots centenaires. Produit en infime quantité (deux barriques), cet hommage baptisé Cos 100 et mis en bouteille dans de très grands formats (double-magnum et balthazar) sera distribué dès le mois de février hors des circuits traditionnels.

Le propriétaire de Cos d’Estournel, Michel Reybier envisage ce vin rare comme un symbole de transmission : « En imaginant Cos 100, j’ai voulu rendre hommage au terroir et aux femmes de Cos d’Estournel qui, il y a plus de cent ans, ont planté ces vignes et ainsi assuré la pérennité de la propriété. (…) Cos 100 est un vin unique qui traverse les générations, véritable trait d’union entre un passé qu’il incarne et un avenir qu’il préfigure. C’est une grande fierté de proposer un vin incomparable, témoin de notre quête permanente d’excellence, qui prend part à sa manière à la légende de Cos d’Estournel. »

Avant leur vente directe par la propriété (prix sur demande ici), certains de ces flacons gravés et numérotés – pièces de collection qui seront livrées dans des coffrets en bois et cuir – feront l’objet de ventes aux enchères menées par Sotheby’s à New York et à Hong Kong au cours desquelles deux balthazars seront vendus au profit de Elephant Family, association œuvrant pour la préservation de l’éléphant et de son habitat en Asie (rappelons que Louis-Gaspard d’Estournel, qui fonda ce domaine en 1791 et fit édifier l’exotique château qui le caractérise, était surnommé le “maharadjah de Saint-Estèphe”).

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here