Castel, de la Chine à Bordeaux

0
Maître des Cortèges, Le Cortège du boeuf gras. Musée Picasso

Mardi, lors de la Chengdu Food & Drinks Fair, le plus grand et le plus ancien des salons chinois consacrés aux vins et aux spiritueux, la maison n°1 des vins français dans le monde célébrait ses vingt ans de présence en Chine, une histoire commencée en 1998 avec la création à Langfang d’une usine d’embouteillage et poursuivie avec la création d’un domaine viticole avec le groupe Changyu (2001) et l’importation de vins sur le marché chinois (2006), une activité qui a connu une très importante croissance, le seuil des cent millions de bouteilles ayant été franchi en 2014. Demain, c’est à une autre histoire du vin que l’internationale autant que familiale maison, propriétaire de plus de 1 400 hectares de vignes en France en viticulture raisonnée, dont 70 % certifiées Terra Vitis, va participer.

Présente dès l’origine de La Cité du vin en tant que mécène “grand bâtisseur” via ses entreprises Castel Frères et Barton & Guestier, Castel soutient l’exposition « à voir et à entendre » qui ouvre demain à Bordeaux. Deuxième proposition artistique du musée bordelais inauguré au printemps 2016, Le vin & la musique, accords et désaccords (XVIe-XIXe siècle) est un parcours associant les arts de la peinture, de la musique et de la scène au fil duquel les visiteurs découvriront 150 oeuvres, issues de collections françaises et européennes, illustrant « la richesse des liens entre la musique et le vin. » Cette expérience multi-sensorielle est la seconde soutenue par Castel au sein de La Cité du vin, la maison portant également “Le buffet des 5 sens”, un atelier du parcours permanent de la Cité.

« En tant que mécène Grand Bâtisseur de La Cité, Castel se doit d’appuyer ses actions pour développer la culture du vin. Sa promotion y compris à travers les arts, est un des éléments essentiels qui doit bénéficier à toute la filière. »

Alain Castel,
directeur général de Castel

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here