Hear Palmer, 9e édition


0

Comme chaque année, le dernier millésime de Château Palmer a fait l’objet d’une interprétation jazz à l’occasion d’un concert qui s’est tenu fin mars dans le chai à barriques de ce grand cru classé d’appellation margaux. Retransmis la semaine suivante sur TSF Jazz, la mise en musique de ce 2017 par le quartet fondé en 2007 par le batteur et compositeur islandais Einar Scheving (Eythor Gunnarsson au piano, Óskar Gudjónsson au saxophone et Skúli Sverrisson à la basse) est désormais disponible à l’écoute sur le site dédié, c’est par , aux côtés des huit millésimes qui l’ont précédée depuis la création de ce Hear Palmer né de la rencontre en 2009 de Thomas Duroux, qui dirige la propriété, et du pianiste de jazz Jacky Terrasson.

Pour Einar Scheving, « l’association entre le vin et le jazz tombe sous le sens. » Et pour cause, confirment les connaisseurs, de vin et de jazz, de Palmer  : « Tous deux s’ébauchent librement d’improvisations en interprétations ; composent avec un canevas historique et un présent imprévisible ; guettent un équilibre singulier. Lorsqu’ils l’atteignent, tous deux partagent alors un phrasé complexe et spontané, raisonné et émouvant, universel et mystérieux. » On trouvera plus d’information ici sur Château Palmer 2017 et Alter Ego 2017, vins issus d’une année marquée par un épisode de gel printanier d’une rare intensité dont l’élaboration a exigé « toute la science et le bon sens des femmes et des hommes du domaine. »

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.