Le liège et la Chine

0

A l’issue de la première édition asiatique du concours mondial de Bruxelles, qui a réuni en mai dernier à Pékin un jury de 330 experts, les professionnels du liège ont indiqué que 95 % des 9 180 vins en compétition (représentant 48 pays) présentaient ce type de bouchage. Plébiscité par les professionnels du vin, le bouchon de liège a aussi la préférence du public, qui le juge déterminant dans l’évaluation de la valeur d’un vin. En France, 87 % des personnes interrogées l’année dernière par l’institut de sondage Opinion Way dans le cadre de la campagne lancée par les professionnels du liège ont associé ce bouchon à « un vin de qualité supérieure », chiffre porté à 93 % chez les amateurs de vin.

On retrouve ce même chiffre chez les consommateurs américains (Tragon Corporation, Wine Closures Research Update, 2013) et en Chine, ce sont 84 % des consommateurs qui disent préférer acheter un vin bouché au liège (GR Market Research, 2014), synonyme de qualité. Rien d’étonnant selon Carlos de Jesus, directeur de la campagne InterCork III organisée par la profession, qui précise que si plus de 70% des vins produits dans le monde chaque année sont scellés avec ces bouchons 100 % naturels, la domination du liège dans la catégorie des vins premium est encore plus significative. En Chine, les vins haut de gamme sont très recherchés et « les producteurs y proposent leurs meilleurs vins. » Dans la tête des amateurs, liège et vins fins vont donc de pair.

Marqué par l’augmentation d’année en année du nombre de vins chinois participants, le concours mondial de Bruxelles l’est également par la montée en puissance des vins bio. Ils représentaient cette année 12 % du total des vins en compétition, la plupart des échantillons provenant de France, d’Italie, d’Espagne et de Chine. Ainsi, plus d’un tiers des participations chinoises à cette édition 2018 du concours concernait des vins biologiques ou biodynamiques. Ce que Baudouin Havaux, président du concours mondial de Bruxelles, explique par la perception que les consommateurs chinois ont du vin bio, lui aussi envisagé comme étant de qualité supérieure, ce qui encourage les vignerons dans cette voie.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.