Un siècle et une étoile

0

C’est, entre autres, avec un nouveau monogramme qui voit revenir l’étoile qui figurait sur ses premières étiquettes, manière de « rendre hommage aux générations précédentes qui ont su créer, faire grandir et pérenniser cette exploitation familiale », que la maison Cattier célèbre cette année son siècle d’existence. Si la marque est née au sortir de la Première guerre mondiale, sur la base d’une vendange 1916 que Jean Cattier père décida de vinifier lui-même faute de trouver acquéreur pour ses raisins en ces temps chaotiques, la famille est présente depuis 1625 sur ses terres de Chigny-les-Roses, au cœur de la montagne de Reims. Dirigée depuis 2011 par la treizième génération Cattier, représentée par Alexandre et ses cousines Agathe et Marie, la maison a choisi de célébrer son centenaire en proposant aux amateurs deux cuvées issues de sa parcelle emblématique, le clos du Moulin.

Acquis en 1951 par Jean Cattier fils, qui allait dans les années suivantes faire de Champagne Cattier « le plus important récoltant manipulant de la Champagne et le premier à franchir en 1967 le cap symbolique de plus de 100 000 bouteilles commercialisées dans l’année » (pour la petite histoire dans la grande, rappelons que Nelly Cattier inventa à la même époque, sur la base d’un personnage de roman, une marque qui fait beaucoup parler d’elle depuis 2006 du fait de l’immense succès de ses champagnes, Armand de Brignac), ces 2,20 hectares sont vinifiés séparément depuis l’origine et la cuvée est commercialisée après un vieillissement en caves de huit ans. Ce clos historique et l’ensemble des 33 hectares de vignoble de Champagne Cattier, principalement situés sur les terroirs classés premier cru de la montagne de Reims, sont certifiés Haute valeur environnementale (HVE niveau 3) et « viticulture durable en Champagne ».

Différents millésimes composent les cuvées du centenaire de Champagne Cattier, assemblages de 50 % de chardonnay et 50 % de pinot noir jusqu’alors conservés en cave au stade « dégorgé » : 1999, 1998 et 1996 pour le clos-du-moulin “1918-2018” proposé en bouteille ; 2002, 2000 et 1999 pour le magnum.

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.